Bureaux, etc.

IMG_20181017_185818Le ratio mètres carrés d’espaces internes/nombre d’agents à la BUA a baissé ces 10 dernières années, sous l’effet de plusieurs facteurs :

  • accueil dans les locaux de la BU Belle Beille d’une cellule d’innovation pédagogique,
  • rattachement du service archives de l’université à la BUA,
  • accueil de plusieurs stagiaires “longs” (de 1 à 5 mois), dont certains en alternance, chaque année,
  • remise à disposition du public des 4 “salles de travail de groupes” à la BU St Serge requalifiées en bureaux au moment de l’extension et qui dysfonctionnaient en tant que tels (moindres interactions avec le reste de l’équipe, problèmes climatiques quand un espace conçu et ventilé pour 12 est occupé par une seule personne, accès à l’imprimante, aux toilettes…)
  • réorganisation de l’encadrement basé sur le passage fluide des cadres d’un site à l’autre…

IMG_20181016_201546

Conséquence : tous les agents (y compris l’équipe de direction) partagent des bureaux collectifs, la cohabitation d’une équipe installée depuis longtemps avec de nouveaux venus est plus fréquente qu’avant et les espaces communs (cuisine, toilettes…) font l’objet d’une fréquentation accrue.

Dans les espaces internes comme dans les espaces publics, quand beaucoup (ou davantage) d’individus aux intérêts divers doivent cohabiter, il peut être intéressant de réfléchir de manière délibérée à comment passer de conventions sociales implicites à une explicitation de ce qui peut faciliter la “vie commune au travail”. Voici notre tentative du moment pour ouvrir un dialogue professionnel sur ces questions.

Continue reading

Travailler ensemble


Terra Botanica

“Un chef parle toujours trop et n’écoute jamais assez” 

Chaque service a ses rituels collectifs. Pour certains, le gros des échanges se situe sur le terrain de l’informel entre cuisine et couloirs, pour d’autres la communication interne a fait l’objet d’un gros travail et d’une formalisation poussée, à base de réunions, de gazette interne, d’intranet, d’outils de type Slack ou autres. Ce sont des domaines sur lesquels les retours d’expérience en BU sont assez rares, et il m’a semblé intéressant de faire une photographie en janvier 2019, après plusieurs années de travail et d’essais-erreurs, des rituels d’animation d’équipe à la BUA. Continue reading

Gros garçons, plaids, etc.

bibilles_2Après les demandes relatives aux prêts de salle, la mise en libre service de textiles lavables en BU est l’un des sujets sur lequel nous recevons (et avons en interne) nombre de questions. Voici un point d’étape, très factuel, après plusieurs années d’essais/erreurs sur l’entretien des textiles “de confort” en BU.

Un élément de contexte : nous avons fait le choix d’éviter le plus possible les revêtements plastiques malgré leur robustesse et l’hygiène qu’ils permettent. Donc, voilà des années que nous nous préoccupons de maintenir en état minimal de “désirabilité” et d’hygiène les touches de confort qui apportent un supplément d’âme et de moelleux à nos 2 BU. Nous sommes conscients qu’il s’agit de choix précaires et nous sommes susceptibles de les réévaluer à tout moment…

Le billet “économie domestique et blanchisserie en BU” va donc parler :

  • de chauffeuses en tissu
  • de fat boys (nom de code, gros garçons)
  • de plaids
  • d’inclusion et d’évolution des métiers et compétences

Continue reading

Assurer la continuité de service

visite_du_quai_26022015_05

La BUA ouvre en soirée depuis 2008, le samedi depuis longtemps, et le dimanche depuis 2016 en s’appuyant sur des équipes de moniteurs, des agents de sécurité et des sujétions et astreintes des cadres et/ou volontaires.

Le cadrage général a déjà été détaillé dans deux billets (soirées  et dimanches), mais nous n’avions pas à ce jour diffusé les règles concernant le cadrage du temps de travail des personnels. Les voici.

Continue reading

Coopérer avec d’autres services : études de cas BUA

chasse_aux_oeufs_BUA

La BUA a plusieurs atouts : 2 grandes BU emblématiques sur Angers, aucune bibliothèque associée à co-gérer et des relations nombreuses avec d’autres services de l’université.

Cette série de 5 billets documente la mise en place et le quotidien de trois partenariats emblématiques au long cours :

ainsi que notre politique délibérée de complémentarité avec d’autres services – avec des fortunes diverses -qui fera l’objet d’un billet présentant une sélection de nos expériences réussies ou ratées les plus emblématiques en la matière.

Continue reading

Table des matières #BUAPro

Voici une table par thème et auteurs, en complément des catégories retrouvées* pour faciliter l’expérience de tourisme bibliothéconomique en ligne. Pour le tourisme in situ, des visites BUApro sont organisées 3 fois par an en mars, juin et décembre.

I. Thèmes

Traductions | Réflexions générales

 

Continue reading

Gérer des inscriptions

bouton-inscrivez-vousDepuis quelques années, la BUA, comme bien d’autres, est appelée à gérer de plus en plus d’inscriptions en ligne :

  • ateliers libres Zotero (40 à 50 séances programmées en début d’année), ateliers clinical solving, visites professionnelles BUAPro
  • Bibcamps internes, ubibcamp
  • Organisation d’événements de type Cyclobiblio et usage des outils Google
  • Inscriptions des lecteurs extérieurs avec paiement en ligne
  • Réservations de salle
  • Rendez-vous avec un bibliothécaire

Nous tâtonnons énormément, n’avons pas trouvé de solution idéale, mais avons appris deux ou trois choses qu’il me paraît intéressant de documenter et partager ici, histoire que nos expériences et mésaventures puissent peut-être servir à d’autres.

Continue reading

Ne m’appelez pas « Client », traitez-moi comme un être humain !

Version dessinée de l'article C. Needham Version dessinée de l’article de C. Needham par Magalie Le Gall  - Merci !

Post-script du 30 mai 2018 : Je relis cette traduction à la lumière de tout ce qui s’écrit, se dit et se ressent sur le mécanisme d’attribution des places sélectives et non-sélectives dans l’enseignement supérieur via la plateforme ParcoursSup. J’y trouve une illustration parlante d’une mise en concurrence des fournisseurs par les “clients” les plus riches et les mieux informés là où les “bénéficiaires” moins bien informés et plus vulnérables vivent le fait d’attendre d’être servis et d’avoir moins de choix comme une discrimination intolérable. C. Needham n’apporte pas de solution, mais son analyse reste éclairante dans un contexte de logique client/fournisseur prégnante dans les injonctions contemporaines en France aussi.

Continue reading

Un stage DCB sketchnoté à la BU d’Angers

Elodie Cuissard a effectué son stage de DCB à la BU d’Angers en février-mars-avril 2017. Voici le bilan qu’elle a pu tirer de cette expérience, quelques jours après son départ :

“Mon stage de DCB à la BUA vient de se terminer. Si on caricature les choses, on peut dire que j’ai choisi cette destination de stage parce que deux conservateurs de la BUA nous ont fait écrire sur des post-it (et des feuilles veleda électrostatiques!) pendant une journée de cours à l’Enssib. D’ailleurs mes camarades n’ont pas manqué de me taquiner régulièrement avec les post-it, depuis leurs établissement de stage respectifs. Alors oui, bien sûr, il y a eu de l’UX, du design thinking, des post-it, des feutres effaçables et des gommettes. Mais aussi du service public, des réunions de direction, des réunions de service, la mise en place d’un protocole d’enquête, des tableaux croisés dynamiques, de la com interne, de la com externe, de l’observation, de la formation, des tests d’utilisabilité et beaucoup beaucoup d’échanges – avec la direction comme avec les agents – sur les bibliothèques, leur public, l’évolution des pratiques, le rôle de manager, le vivre et travailler ensemble… Ces trois mois ont été très riches, notamment grâce à l’accompagnement de Frédéric et Nathalie, qui ont su trouver le juste équilibre entre encadrement et autonomie, mais aussi grâce à tous ceux avec qui j’ai partagé du temps.
S’il fallait résumer ce stage en un mot, ce serait « empowerment » : j’ai appris sur le travail, sur le contexte, mais aussi beaucoup sur moi. Je ramène d’Angers, en vue de ma prise de poste, une caisse à outils dans laquelle piocher et un baluchon plein d’envies professionnelles. Et aussi un carnet de sketchnote dans lequel j’ai immortalisé, semaine après semaine, les temps forts de ma vie de stagiaire.”

Elodie Cuissard a tenu un journal de bord pendant les 3 mois de son stage, sous la forme d’un sketchnote hebdomadaire que nous vous proposons ici de découvrir en intégralité. Continue reading

BIBA+Camp ou la formation professionnelle formative


Atelier optimiser l'usage du mail

Au-delà de l’effet de mode, déjà passé, des bibcamps, le BIBA+Camp est une action de formation professionnelle interne que la BUA organise depuis 2015. Cette action de formation destinée aux personnels de la bibliothèque a lieu sur une seule journée, au sein d’une des 2 BU, massivement désertée par les étudiants en début d’été.

Nous organisions depuis 2008 des cycles de formation en interne en proposant à l’ensemble des agents de bénéficier aisément d’une offre de formation professionnelle de proximité, dans des formats brefs de 2h animés par des collègues, souvent cadres, mais pas exclusivement. Ces formations étaient destinées à mettre à jour des connaissances, à conforter des compétences et découvrir de nouveaux environnements et outils professionnels. Voici un exemple du programme 2014.

Télécharger (PDF, 54KB)

Or, au bout de 5 ans, ces cycles de formation avaient montré leurs limites, mobilisant de nombreux agents sur 6 à 8 semaines, nécessitant une organisation lourde en termes de plannings, et pesant sur l’organisation de l’accueil, au risque d’exclure certains collègues.

1. Qu’est-ce que le BIBA+Camp ? Continue reading