Coopérer avec le SUIO : Infocampus et portes ouvertes

infocampus_2017_accueilTout est parti du constat qu’à la rentrée, les étudiants ont avant tout besoin de se loger, se déplacer, sécuriser leur prévoyance santé, se repérer dans une ville nouvelle pour eux, d’acquérir de nouveaux rituels dans leurs premiers pas hors des habitudes du foyer parental.

Une fois ces besoins assouvis, ils sont en mesure d’assimiler leur métier d’étudiant*. Mais pas avant.

*  Selon la jolie formule du sociologue Alain Coulon, auteur en 1997 d’un ouvrage éponyme.

Continue reading

Coopérer avec le SUMPPS : Mens sana in corpore sano

Relais_santé_sumppsTout a commencé en 2011 avec la très dynamique infirmière de prévention du SUMPPS (Service Universitaire de médecine préventive), C. Rioual.

Dotée d’un budget pour faire des animations à l’aide d’une équipe de moniteurs étudiants, de matériel adapté (jeux, tests, etc.) et d’une énergie considérable, C. Rioual a commencé à développer des animations hors les murs en 2010-2011 : quelques soirées d’hiver dans les bars préférés des étudiants, des journées de sensibilisation aux thématiques sommeil, alimentation, MST, alcool, contraception, sécurité routière etc. dans les halls d’accueil des facultés venaient compléter les classiques présentations en amphi de début d’année.

Lorsqu’elle est venue demander à intervenir dans l’enceinte des BU au printemps 2011, Maud Puaud, en charge de la valorisation des collections à l’époque, a défini avec elle un modèle solide, reconduit d’année en année depuis novembre 2011 : Continue reading

Coopérer avec d’autres services : études de cas BUA

chasse_aux_oeufs_BUA

La BUA a plusieurs atouts : 2 grandes BU emblématiques sur Angers, aucune bibliothèque associée à co-gérer et des relations nombreuses avec d’autres services de l’université.

Cette série de 5 billets documente la mise en place et le quotidien de trois partenariats emblématiques au long cours :

ainsi que notre politique délibérée de complémentarité avec d’autres services – avec des fortunes diverses -qui fera l’objet d’un billet présentant une sélection de nos expériences réussies ou ratées les plus emblématiques en la matière.

Continue reading

Du bon usage des statistiques Affluences : dimanche, mais pas que

BU Saint Serge | Dityvon, mai 68Voilà deux ans, nous nous préparions à lancer une expérimentation de 3 ans pour ouvrir la BU de centre ville (Droit, sciences éco, gestion, Santé) le dimanche. J’en avais parlé dans le billet “Bibliothèques ouvertes : 2016-    ”  qui racontait le [long et raide] chemin parcouru pour en arriver là.

Le CT et le CHSCT suivent de près cette expérimentation et la Direction du pilotage et de l’évaluation (DPE) de l’université d’Angers (grâces lui soient rendues, notamment à Aurelia T., qui fait parler les tableaux Excel comme je ne saurais le faire) produit pour ces instances et la bibliothèque universitaire une synthèse quantitative remarquable sur la base des données horaires du portail Affluences. Continue reading

Cyclobiblio 2018 : Angelle

Cyclobiblio Angelle

La BU d’Angers est partenaire en 2018 de Cyclobiblio Angelle – Angers La Rochelle.

Cyclobiblio, c’est une conférence itinérante et informelle de bibliothécaires qui sur les routes de France (ou d’ailleurs) échangent, visitent et imaginent les mille manières de faire vivre des bibliothèques d’aujourd’hui, en prise avec les communautés qu’elles desservent, et sont davantage affaire d’hommes et de femmes que de livres et procédures.

En pratique

Le Cyclobiblio 2018 partira d’Angers le 2 juin prochain : la journée d’ouverture sera l’occasion de faire découvrir et partager les bibliothèques angevines et de partager des moments rares avec des collectifs engagés. Continue reading

Table des matières #BUAPro

Voici une table par thème et auteurs, en complément des catégories retrouvées* pour faciliter l’expérience de tourisme bibliothéconomique en ligne. Pour le tourisme in situ, des visites BUApro sont organisées 3 fois par an en mars, juin et décembre.

I. Thèmes

Traductions | Réflexions générales

 

Continue reading

Gérer des inscriptions

bouton-inscrivez-vousDepuis quelques années, la BUA, comme bien d’autres, est appelée à gérer de plus en plus d’inscriptions en ligne :

  • ateliers libres Zotero (40 à 50 séances programmées en début d’année), ateliers clinical solving, visites professionnelles BUAPro
  • Bibcamps internes, ubibcamp
  • Organisation d’événements de type Cyclobiblio et usage des outils Google
  • Inscriptions des lecteurs extérieurs avec paiement en ligne
  • Réservations de salle
  • Rendez-vous avec un bibliothécaire

Nous tâtonnons énormément, n’avons pas trouvé de solution idéale, mais avons appris deux ou trois choses qu’il me paraît intéressant de documenter et partager ici, histoire que nos expériences et mésaventures puissent peut-être servir à d’autres.

Continue reading

Ne m’appelez pas « Client », traitez-moi comme un être humain !

Version dessinée de l'article C. Needham Version dessinée de l’article de C. Needham par Magalie Le Gall  - Merci !

Post-script du 30 mai 2018 : Je relis cette traduction à la lumière de tout ce qui s’écrit, se dit et se ressent sur le mécanisme d’attribution des places sélectives et non-sélectives dans l’enseignement supérieur via la plateforme ParcoursSup. J’y trouve une illustration parlante d’une mise en concurrence des fournisseurs par les “clients” les plus riches et les mieux informés là où les “bénéficiaires” moins bien informés et plus vulnérables vivent le fait d’attendre d’être servis et d’avoir moins de choix comme une discrimination intolérable. C. Needham n’apporte pas de solution, mais son analyse reste éclairante dans un contexte de logique client/fournisseur prégnante dans les injonctions contemporaines en France aussi.

Continue reading

Prototype d’aménagement “comme à la maison” à la BU d’Angers

Cet article a été rédigé par Roman Spilotros, stagiaire DCB26 à la BU d’Angers de septembre à décembre 2017.

Présentation du projet

Les deux groupes de travail que j’ai animés ont été chargés de prototyper pour chaque site un espace confortable où les étudiants pourraient se sentir comme chez eux. L’enjeu majeur de ce projet était d’anticiper les usages de ces espaces et, une fois que ceux-ci seraient mis en place, de voir comment les usagers se les approprieraient.

A Saint-Serge, le groupe de volontaires comptait Sonia C., Céline C., Nicole H. et Pascale L.
A Belle-Beille, le groupe comportait Florent C., Katia F., Valérie F., Nolwenn G. et Véronique T. Continue reading

Un stage DCB sketchnoté à la BU d’Angers

Elodie Cuissard a effectué son stage de DCB à la BU d’Angers en février-mars-avril 2017. Voici le bilan qu’elle a pu tirer de cette expérience, quelques jours après son départ :

“Mon stage de DCB à la BUA vient de se terminer. Si on caricature les choses, on peut dire que j’ai choisi cette destination de stage parce que deux conservateurs de la BUA nous ont fait écrire sur des post-it (et des feuilles veleda électrostatiques!) pendant une journée de cours à l’Enssib. D’ailleurs mes camarades n’ont pas manqué de me taquiner régulièrement avec les post-it, depuis leurs établissement de stage respectifs. Alors oui, bien sûr, il y a eu de l’UX, du design thinking, des post-it, des feutres effaçables et des gommettes. Mais aussi du service public, des réunions de direction, des réunions de service, la mise en place d’un protocole d’enquête, des tableaux croisés dynamiques, de la com interne, de la com externe, de l’observation, de la formation, des tests d’utilisabilité et beaucoup beaucoup d’échanges – avec la direction comme avec les agents – sur les bibliothèques, leur public, l’évolution des pratiques, le rôle de manager, le vivre et travailler ensemble… Ces trois mois ont été très riches, notamment grâce à l’accompagnement de Frédéric et Nathalie, qui ont su trouver le juste équilibre entre encadrement et autonomie, mais aussi grâce à tous ceux avec qui j’ai partagé du temps.
S’il fallait résumer ce stage en un mot, ce serait « empowerment » : j’ai appris sur le travail, sur le contexte, mais aussi beaucoup sur moi. Je ramène d’Angers, en vue de ma prise de poste, une caisse à outils dans laquelle piocher et un baluchon plein d’envies professionnelles. Et aussi un carnet de sketchnote dans lequel j’ai immortalisé, semaine après semaine, les temps forts de ma vie de stagiaire.”

Elodie Cuissard a tenu un journal de bord pendant les 3 mois de son stage, sous la forme d’un sketchnote hebdomadaire que nous vous proposons ici de découvrir en intégralité. Continue reading