Besoins et usages (former à la signalétique en bibliothèque, épisode 5)

(Retrouvez les épisodes 1, 2 et 3 et 4).

Cette étape a pour objectif d’appliquer des méthodes de recherche sur les usages (en anglais User Experience ou UX pour faire plaisir à N. Clot) à une reprise ou à la mise en place d’une signalétique. Si ces techniques vous sont familières, vous resterez en terrain connu. Sinon, outre ce livre, consultez ceci.

1. Audit de contenu

J’en ai parlé un peu ici. La démarche consiste à faire la liste exhaustive de tous les contenus d’une signalétique : chaque affiche, chaque flyer, chaque panneau, chaque écran… tous les éléments d’information visuelle doivent être relevés ( Utilise, utilisable, désirable| p. 43). Pour ce faire, utilisez un tableur associé à des photos et posez-vous quelques questions en associant contenus et espaces : les premiers sont-ils concentrés dans certaines zones ? Ces contenus respectent-ils les différents principes d’une bonne signalétique ?

2. Carte d’itinéraire

Cartes “décrivant les stratégies et trajets utilisés par les personnes pour mener à bien une tâche, ou lorsqu’elles utilisent un service en particulier” | Utilise, utilisable, désirable | p. 38. Au niveau de la méthodologie, l’idée est de trouver des personnes qui n’ont jamais visité votre bibliothèque. Demandez-leur de se placer dans le hall d’entrée et de repérer des lieux ou des services. Présentez-leur des scénarios typiques en bibliothèque et regardez comment ils réagissent. Ces scénarios pourraient être de :

Rendre un document
Trouver où est l’heure du conte
Trouver des données d’entreprise
Retirer une réservation
Aller aux toilettes

Les scénarios peuvent aussi être thématiques, en lien avec un service, des collections…

Restez en retrait, suivez-les discrètement et observez-les pendant qu’ils se livrent à l’exercice. Errent-ils à l’aveuglette ? Parlent-ils au personnel ? Celui-ci va-t-il vers eux ? Regardent-ils la signalétique ? Quels sont leurs points d’arrêt, c’est-à-dire les endroits où ils marquent une pause afin de décider de la direction à prendre ? Passent-ils à côté d’affichages qui pourraient les aider ?

En terme d’analyse, l’objectif est de pouvoir identifier les zones d’attente et d’indécision, les itinéraires privilégiés, les stratégies déployées, les zones chaude et froide…

3. La carte mentale : dessine-moi une bibliothèque

Carte cognitive - courtesy A. Asher

Faire dessiner un ou plusieurs espaces, à main levée, sans modèle, à des utilisateurs réguliers ou non. Travail sur les représentations mentales liées aux espaces fréquentés (nom, taille, disposition…). Peut être menée aussi bien avec des utilisateurs réguliers qu’avec des néophytes. Plusieurs options :

- en temps limité, trois couleurs, 3 à 5 minutes par couleur. Permet de voir ce à quoi les usagers pensent en premier.

- 15 à 20 minutes. Palette de couleurs et de crayon la plus large. Permet de travailler en couleur sur les représentations du lieu

Ecouter le commentaire fait par la personne qui a réalisé le croquis.

4. Test de 5 secondes

Test rapide “consistant à montrer aux testeurs une page pendant 5 seconde, puis de leur demander dans la foulée ce dont ils se souviennent” |  Utilise, utilisable, désirable | p. 43. L’objectif est de mettre en évidence les éléments marquants d’une affiche, d’un flyer…