De comment la folie du droit d’auteur peut tuer une seconde fois le fils d’Internet

<update du 10 février> le blocage porte sur un extrait sonore de « Agnes Obel – Fuel to Fire »</update>
<update du 07 février> ça ne s’arrange pas. La vidéo est à nouveau bloquée, cf. le message Youtube ci-desous.

screenshot-mail.google.com-2018-02-07-12-31-32-362</update>

 

Ceux qui suivent un peu se souviennent peut-être du documentaire consacré à Aaron Swartz que j’avais contribué à sous-titrer en français avec l’aide de quelques camarades. S’ils ont vu ce documentaire, je suis certain qu’ils ne l’ont pas oublié…

Depuis cette traduction, la VOSTFR de The Internet’s Own Boy vivait tranquillement sa vie sur Youtube en dépassant tout de même récemment les 150 000 vues — dont une partie, je le sais pour l’avoir pratiqué et avoir eu des échos de tels usages, était par ailleurs effectuée dans le cadre de « projections » évènementielles.

Il y a quelques jours, l’accès à la vidéo a été bloqué dans 238 pays (vous avez bien lu) du fait d’une atteinte au droit d’auteur portée par The Orchard Music / [Merlin] PIAS / [Merlin] Liberation Music au nom de : Play It Again Sam (voilà les infos présentes dans le backoffice de mon gestionnaire de vidéos Youtube)

screenshot-www.youtube.com-2018-02-06-20-53-38-785

La BO est manifestement concernée et, si j’interprète bien le peu d’éléments disponibles, la demande de blocage liée à un enregistrement audio serait effectuée par The Orchard, un distributeur, qui relaierait/ »protègerait » ainsi le label Play It Again Sam, un troisième Larron, Merlin, jouant là-dedans un rôle qui m’échappe (je suis preneur en commentaires d’éclaircissements, si vous en avez).

J’ai contesté ce blocage, et la vidéo est à nouveau visible le temps que ma contestation soit étudiée. Mais ce blocage est révélateur :

  • de la folie du droit d’auteur qui conduit à bloquer la diffusion d’un documentaire gratuit traitant paradoxalement d’une figure interrogeant justement la question de la libre diffusion de certains biens ;
  • du risque qu’il y a à (éventuellement, si cela se vérifie) utiliser dans une production elle-même en Creative Commons des éléments sous droits (oui, faites gaffe à ça, c’est la leçon qu’on peut déjà tirer de ce blocage) ;
  • de l’idiotie que c’est d’essayer par ailleurs de bloquer les contenus de cette manière puisque le film en VOSTFR est disponible à plusieurs endroits et que donc, la démarche autour des DA est totalement vaine.

En attendant le résultat de ma contestation, qui pourrait déboucher sur un nouveau blocage, je vous invite à regarder le film en question. Il est ci-dessous et vous pouvez le trouver un peu partout, en VOSTFR, ailleurs sur le Net.

10 thoughts on “De comment la folie du droit d’auteur peut tuer une seconde fois le fils d’Internet

    • Pfffffffffffff. Sont fatiguants…
      Bon, ben je crois que ça sera une des premières vidéos qu’on mettra sur framatube dès que peertube sortira en beta (le mois prochain si tout va bien).

      • Yep (mais cela me mettra la vidéo à l’abri que quelques temps, le temps qu’elle soit re-repérée : la question du DA reste, et je crois que le réalisateur a merdé en utilisant une BO avec des morceaux sous DA).

    • Oui, on la trouve un peu partout sur le web, en VO et en VOSTFR – et on trouve aussi juste les srt ; le blocage semble n’être que sur la mienne (le temps de repérer les autres ?) et c’est d’autant plus chiant que « ma » version VOSTFR est bien référencée (on était à plus de 150 000 vues).
      Mais dans l’absolu, évidemment, ce blocage particulier ne change rien à la disponibilité de la VOSTFR. C’est toute l’absurdité aussi de la démarche des ayant-droits (même si il faut reconnaître que le réalisateur a merdé en collant dans la BO d’un film sous CC des morceaux de sons sous droits).

      • Le problème se pose que la vidéo soit sous CC ou non, la série animée Daria en est un bel exemple.

        Ce qui peut ébranler, c’est que cette histoire touche une vidéo traitant de ce sujet spécifique et très sensible.

        Mais ce qui m’interroge le plus, c’est : pourquoi ce choix musical !!? Favorisons les artistes qui font le choix des licences CC !

  1. « de l’idiotie que c’est d’essayer par ailleurs de bloquer les contenus de cette manière puisque le film en VOSTFR est disponible à plusieurs endroits et que donc, la démarche autour des DA est totalement vaine. »

    Pas tout à fait Daniel, ça t’ennuie, ça te fait perdre du temps, tu dois te battre pour une issue incertaine.
    Donc, ça te décourage de récidiver.

    Eux payent une petite main, sans doute dans un pays du tiers monde (puisque la reconnaissance a été « manuelle »)… qui ne comprend rien à ce qui est dit, et surtout qui est payée au rendement (après le passage du robot ?).

    Ton décompte repart aussi à zéro.
    Les liens qui pourraient avoir été faits sur cette vidéo sont/vont devenir caducs.
    En attendant, elle est bloquée.

    En conclusion, ils espèrent que tu te lasseras avant eux.

    Il reste quand même la solution de supprimer la musique en retravaillant la piste audio. Plus de musique, plus d’emmerdes… audio.

    Pour ta question sur Merlin
    Merlin Network is the global digital rights agency for the world’s independent label sector, with a membership accounting for more than 12% of the global recorded music market. (sans doute une SACEM américaine)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Merlin_Network
    https://en.wikipedia.org/wiki/PIAS_Group

    Assez coutumiers du fait
    https://www.reddit.com/r/gaming/comments/5vaszn/psa_merlin_pias_is_wrongfully_taking_down_videos/

    Merci à toi pour ta traduction.
    B. Majour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>