Présentation

Laurence Prat

Photo de Christine Bard par Laurence Prat

Bonjour,

Bienvenue sur mon blog d’historienne.
J’y présente les grandes lignes de mon travail et y publie mes annonces ainsi que mes coups de coeur scientifiques et culturels.
Je l’utilise pour vous informer sur mon activité en tant que :
> professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers, membre du laboratoire TEMOS (Temps, Mondes, Sociétés) CNRS UMR 9016
> membre senior de l’Institut universitaire de France
> responsable de MUSEA, le musée virtuel sur l’historie des femmes et du genre
> présidente de l’association Archives du féminisme
> entre autres…

Bonne visite !

Christine Bard

Vous pouvez m’écrire à la Faculté des lettres, langues et sciences humaines
Maison de la Recherche Germaine Tillion
5 bis bd Lavoisier – 49045 Angers cedex 01

M’envoyer un courriel : Christine.Bard@univ-angers.fr
Ou me retrouver sur twitter : @Christine_Bard

En tant que chercheuse et en tant que professeure, directrice de thèses, organisatrice de colloques, animatrice de structures et de programme interdisciplinaires, initiatrice de publications collectives (Dictionnaire des féministes, ouvrages), directrice de collection (« Archives du féminisme »), je travaille sur 4 axes thématiques qui souvent se croisent : l’histoire des féminismes, des antiféminismes, le langage vestimentaire, enfin l’histoire des sexualités. Le genre en est le dénominateur commun, façon, pour moi, de mettre au jour la dimension politique des faits culturels. Mes objets de recherche sont variés, à l’instar des sources mobilisées (littérature, images, archives, presse). Je suis aussi attentive aux enjeux de l’écriture de l’histoire et au rapport histoire/mémoire/littérature.

Ma spécialisation initiale concerne l’histoire des mouvements féministes en France et d’une manière plus générale l’histoire politique, l’histoire des mouvements sociaux, l’histoire des femmes en politique. Je suis restée fidèle à ce sujet, que je défends à travers une réflexion et une action sur les archives. J’ai aussi enrichi l’histoire du féminisme par l’étude de son contre-mouvement : l’histoire des antiféminismes et des oppositions idéologiques à l’égalité des sexes. Mais j’ai surtout exploré l’histoire culturelle du genre (imaginaires sociaux, culture matérielle et symbolique) avec des études sur la mode, le pantalon, la jupe, le langage des apparences. Je m’oriente de plus en plus vers l’histoire des sexualités au prisme du genre, des récits de vie intimes et des œuvres littéraires qui ont contribué à des mythes tels que ceux de la Femme nouvelle, de la Garçonne, etc.

Recent Posts

Les vingt ans du Centre des archives du féminisme

Bonjour,

Vous êtes les bienvenu·es à la Bibliothèque universitaire de l’Université d’Angers samedi prochain. Nous fêtons les vingt ans du Centre des archives du féminisme : vingt ans de collecte d’archives et de sources orales, de classement, de valorisation (des colloques du laboratoire TEMOS, des expositions physiques ou virtuelles, sur MUSEA, des livres dans la collection Archives du féminisme aux Presses universitaires de Rennes), vingt ans de recherche, de thèses, de masters nourris par ces archives (associations et militantes féministes, de la fin du 19e siècle à nos jours).
Le programme est ici :
https://bu.univ-angers.fr/20ansduCAF
L’inscription est nécessaire :
Formulaire d’inscription

  1. « Lou Andreas-Salomé, intellectuelle et femme libre » Leave a reply
  2. Un enterrement et quatre saisons Leave a reply
  3. Féminicides au XIXe siècle Leave a reply
  4. Femmes libres, Mon genre d’histoire, 07/04 Leave a reply
  5. Le chercheur Francis Dupuis-Déri : “Les hommes ne sont pas en crise, ils font des crises” Leave a reply
  6. MON GENRE D’HISTOIRE Leave a reply
  7. QUE FAIT LE GENRE À L’HISTOIRE DES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ? Leave a reply
  8. « Histoire et mémoire des déportations » Leave a reply
  9. À LA RECHERCHE DES FEMMES DANS LA PRESSE ANCIENNE NUMÉRISÉE Leave a reply