Début du TQO pour les volleyeurs Français

L’équipe de France, après avoir remporté le coupe d’Europe et le tournoi de la ligue Mondiale en 2015, se lance en ce début janvier à la conquête du titre du TQO :”Tournoi de Qualification Olympique”. Remporter ce tournoi permettra à l’équipe victorieuse d’être directement qualifiée pour les JO de Rio cet été.
Les 2 autres équipes sur le podium devront passer par un TQO au niveau mondial qui ce déroulera au printemps, au Japon, pour avoir une dernière chance de participer aux JO.

La France affrontera d’entrée la Russie, championne olympique en titre. Il faudra à nos volleyeurs français enchaîner 5 matchs de très haut niveau, contre d’excellents équipes européennes, pour pouvoir espérer se qualifier aux JO.

Échec en Finale pour la Qualification Directe aux JO

Notre équipe de France de Volley masculine a été battue en finale du tournoi de qualification aux JO, par la Russie, 3 sets à 1, le 10 janvier dernier à Berlin.
Elle devra donc passer par un tournoi de qualification mondial pour espérer décrocher son billet pour les JO, durant lequel elle affrontera à nouveau la Pologne, qu’elle venait d’éliminer en demi finale.

Malgré tout, depuis les exploits français lors des championnats d’Europe, on assiste à un véritable engouement autour de ce sport : en effet près d’un million de téléspectateurs, auront malgré la défaite, suivi le parcours des volleyeurs français lors de cette compétition.

Pour le moment les équipe déjà qualifiées pour les JO de Rio sont : le Brésil, les USA, la Russie et l’Italie, Cuba et l’Argentine.

Joueur à plat ventre, étalé par terre

C’est un plat pour l’équipe de France
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.0 Generic License.

La France Chaude

L’équipe de France de Volley masculine a écrasé la Slovénie le 18 octobre dernier, 3 sets à 0, empochant ainsi leur premier titre européen !
C’est une première pour cette équipe qui par 4 fois n’avait atteint que la seconde marche du podium ! C’est un formidable succès qui a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme parmi les supporters français : Dédé, fan de volley depuis ses 6 ans et demi, aujourd’hui âgé de 49 ans, rempli de joie et de bière aurait déclaré : “moi j’aime quand ça claque”, faisant ainsi référence à la série de smash dévastateurs réalisés par l’équipe de France ce 18 octobre dernier.

C’est une donc large victoire en finale (25-19/29-27/29-27) saluée par un public conquis !

Quelques heures plus tard, et kilomètres de bières ingurgitées plus tard, nous retrouvâmes notre Dédé national, encore complètement euphorique, déguisé en poulet “bleu,blanc,rouge” sur une civière, en direction de l’hôpital ! La fête continue !

Le smash ou l’attaque

C’est la touche d’attaque. Il s’agit d’un geste très technique, la balle étant frappée par le joueur alors qu’il est en suspension. Il existe différents types d’attaques :

l’attaque puissante, qui cherche à forcer le contre, c’est-à-dire à empêcher toute récupération après celui-ci. Elle peut aussi provoquer le block-out, c’est-à-dire frapper les mains du contreur de manière à être déviée vers l’extérieur du terrain.
l’attaque feintée, aussi appelée “roulette”, qui consiste à simuler un smash puissant et à amortir son geste au dernier moment, afin de lober le bloc et de surprendre la défense ;
l’attaque placée, en un point où la défense sera incapable de la reprendre ;
Les attaques se font sur les postes avant, c’est-à-dire les postes 4, 2 et 3 (central) et sur les postes arrière, généralement sur les postes 1 et 6 (attaques aux trois mètres). Dans ce cas le joueur arrière prend son appel derrière la ligne des trois mètres sans la toucher pour attaquer le ballon au-dessus du filet. Le libéro ne peut attaquer ni dans la zone avant ni dans la zone arrière. Il est le seul joueur qui ne peut pas attaquer au-dessus du filet.

joueur en attaque, en position 4

Un réceptionneur attaquant à l’attaque
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.

Les fautes de jeu

Il existe différentes fautes:

Faute de position : ne pas respecter le placement correct des joueurs à l’instant où le serveur frappe la balle
(ex : le joueur 1 doit être derrière le joueur en 2 et à droite du joueur en 6)

Balle in : laisser la balle toucher le sol à l’intérieur des limites de son terrain

Faute des 4 touches : effectuer une quatrième touche avant de retourner la balle dans le camp adverse ;

Balle out : envoyer la balle de telle sorte qu’elle touche le sol en dehors des limites du terrain, ou un joueur envoie une balle qui ensuite touche l’antenne (communément appelée mire)

Faute au filet : toucher la bande blanche qui marque la partie supérieure du filet entre les mires avec une quelconque partie du corps ou des vêtements (nouvelle règle applicable depuis 2009)

Faute de pénétration : mettre le pied dans le camp adverse sauf si une partie du pied est sur la ligne centrale (sous le filet) ou pénétrer dans l’espace adverse en gênant l’adversaire (toucher le camp adverse avec la main n’est plus en soi une faute, nouvelle règle applicable depuis 2009)

Faute des 2 touches ou double touche : un même joueur touche la balle deux fois successivement (hors contre et hors première touche)

Faute de frappe d’attaque : un joueur arrière (position 1, 5 ou 6) attaque une balle plus haute que le filet en étant à l’intérieur de la zone d’attaque délimitée par la ligne des trois mètres (sauf s’il prend son appel derrière la ligne des 3 mètres)

Ballon tenu ou transport ou portée: la balle est touchée de manière inadéquate par un joueur (toutes les frappes doivent être franches, il est interdit d’attraper le ballon puis de le relancer)

Faute de service trop long : aucun service ne se fait de la part d’une équipe 8 secondes après que l’arbitre en a donné le signal (coup de sifflet ainsi que signe de la main)

Faute de contre : le joueur contre la balle directement au-dessus du filet sur le service adverse

Faute de ligne : lorsqu’un joueur arrière saute à l’intérieur de la ligne des 3 mètres lorsqu’il attaque, ou lorsque le serveur touche à la ligne extérieure du terrain au moment du service.

Règles de positionnement

Position des joueurs:

Une équipe de volley-ball se compose de 6 joueurs sur le terrain :
– 3 avants
– 3 arrières.

La position des joueurs est généralement désignée par un numéro de 1 à 6 :
–> 1 : joueur arrière droit (défenseur droit ou serveur) que l’on peut également appeler réceptionneur (défenseur)
–> 2 l’avant droit (attaquant)
–> 3 l’avant centre (attaquant central)
–> 4 l’avant gauche (attaquant)
–> 5 l’arrière gauche (défenseur gauche)
–> 6 l’arrière centre (défenseur central).

Terrain volleyball, position des joueurs, numérotations

Positionnement des joueurs sur le terrain

88x31

Position des joueurs et service:

Cette numérotation correspond à l’ordre de service lors du début de set.
Le poste 1 est occupé par le premier joueur à servir, lposte 2 correspond au joueur qui servira en deuxième etc…
Chaque joueur est tenu d’être à sa position lors de la mise en jeu de la balle. En revanche, dès la balle mise en jeu, les joueurs sont libres de se déplacer sur le terrain à leur guise.

Les joueurs de l’équipe qui récupèrent le service font une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. Le joueur P2 devient P1, etc…