All posts by Ladministrateur

OVH (nouvelle interface): Créer un site en quelques minutes sous WordPress

J’ai eu l’occasion de présenter à mes étudiants du Master 1 en marketing et management, cours intitulé “Internet et ses technologies” comment créer un vrai site internet en quelques minutes avec OVH. La vérité est que bien que l’on peut le créer en quelques minutes “actives” un site internet avec OVH il faut en réalité une demie-journée (le temps qu’OVH déploie le nom de domaine, la base de données, WordPress). Le but de cet article est de vous montrer comment procéder dans la nouvelle interface d’OVH, car l’ancienne que nous avons connu depuis des années ne permet plus de le faire, à titre d’information, l’ancien tutoriel est disponible ici: https://www.ovh.com/fr/g1402.modules-hebergements-mutualises.

La première étape: le choix du nom de domaine

La première étape de création d’un site internet consiste à choisir son nom de domaine. Ce n’est pas une action à prendre à la légère ni plus ni moins car il ne sera pas possible de le changer par la suite*.

*oui et non, car vous pouvez toujours acheter un autre nom de domaine et faire rediriger celui qui ne vous plait pas vers le nouveau. Cette action nécessite de mettre la main au portefeuille pour en acheter un nouveau.

Comment bien choisir son nom de domaine?

Sur le site de la Google Webmaster Academy, Google propose une méthodologie pour bien choisir son nom de domaine: https://support.google.com/webmasters/answer/6001092?hl=fr&ref_topic=4631146

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut qu’il soit:

  • Descriptif;
  • Pérenne;
  • Facile à retenir;

Je rajouterais également qu’il ne faut pas qu’il contienne de nom de marques déposées de manière à ce que cela ne vous soit pas reproché par la suite. Par expérience personnelle je connais des entreprises qui avaient acheté sans le savoir des noms de domaine qui étaient des marques déposées, avaient communiqué dessus pendant des années et se sont retrouvées aux tribunaux. Elles ont perdu et ont du céder leur nom de domaine, ce qui correspond d’une certaine manière à leur fond de commerce.

Pour les entreprises soucieuses de leur image, on peut éventuellement ajouter le fait que l’on souhaite réserver toutes les extensions de noms de domaine associés ainsi que leurs variantes orthographiques, avec tirets et sans tirets…

Screenshot 2015-09-23 at 09.20.05

Une fois votre nom de domaine choisi, cliquez sur Commander. A noter qu’un nom de domaine ne s’achète pas réellement, le registrar (à savoir ici OVH) vous le loue, en général pour une période d’un an.

Une fois que vous avez cliqué sur Commander, vous verrez qu’OVH vous propose une autre fenêtre vous proposant d’acheter d’autres noms de domaine:

Screenshot 2015-09-23 at 09.23.31

Cette fenêtre illustre très bien ce que j’ai mentionné précédemment à savoir la protection de l’image de votre entreprise. Pour aller plus loin dans les explications il faut savoir que l’univers des noms de domaine est très concurrentiel. Ainsi il existe des systèmes de veille permettant de savoir les noms de domaine qui ont été récemment acheté, suite à cela certains individus ou entreprises n’hésitent pas à acheter les noms de domaine oubliés ou similaires afin de les proposer à un prix plus élevé. Ce type de pratique est très courante à l’international et aussi sur les réseaux sociaux. Pour vous aider à protéger votre nom:

https://www.namecheckr.com

Si vous ne souhaitez pas acheter d’autres noms de domaine (ce que je vous recommande si vous souhaitez simplement vous créer un site internet personnel), cliquez sur Continuer. Vous arriverez alors sur la page suivante:

Screenshot 2015-09-23 at 09.37.35

 

Ici, faites simple et choisissez l’option DNS classique. L’autre option à un euro de plus par an permet simplement à une audience à l’autre bout du monde d’accéder plus rapidement à votre site internet, s’il s’agit de votre premier site internet, je vous conseille donc de partir pour la première option. Pour en savoir plus sur les avantages de la seconde: https://www.ovh.com/fr/domaines/dns-anycast/fonctionnement-dns-anycast.xml

Les offres pour votre nom de domaine

OVH vous propose 3 offres pour votre nom de domaine:

  • Gold
  • Platine
  • Diamond

L’offre Gold étant la moins chère, c’est celle que je vous conseille de choisir. Les autres sont des offres de “protection” de votre nom de domaine qui vous indiquera si des personnes ou entreprises essayent d’acheter des noms de domaine similaires au votre.

Choix de l’hébergement

Une fois l’offre du nom de domaine choisi, OVH vous demandera quel type d’hébergement vous souhaitez, si vous prenez la première option: “je ne veux pas d’hébergement avec le domaine”, alors vous ne pourrez créer de site internet. Vous achetez uniquement le nom de domaine pour éviter de vous le faire piquer. En résumé cette option est à choisir si vous avez un projet futur ou pour des questions de protection de marque.

Screenshot 2015-09-23 at 09.51.40

Pour un site internet personnel je vous conseille de choisir l’offre perso. Concrètement elle vous permettra de déployer un CMS tel que WordPress, vous permettra de créer jusqu’à 10 adresses email différentes. Bref c’est une offre largement suffisante pour démarrer son premier site.

Vous verrez que lorsque vous cliquez sur Choisir, un tableau va faire son apparition:

Screenshot 2015-09-23 at 09.55.52

N’y faites pas attention, il s’agit ni plus ni moins d’options réservées aux projets “sérieux”, par exemple la création d’un site e-commerce, d’un site communautaire. Dans votre cas de figure vous n’avez pas besoin de tout cela.

Une fois le tout validé vous devriez arriver à l’écran suivant:

Screenshot 2015-09-23 at 09.58.06

L’achat d’un nom de domaine et de son hébergement à l’année est de l’ordre d’un peu moins de 30 euros. C’est dans tous les cas un investissement rentable si vous exploitez le site internet. En effet nombreuses sont les entreprises qui recherchent des profils ayant déjà une expérience de la gestion et de la création de sites internet. Avoir votre propre site internet vous garantie une formation à moindre coût si vous faites l’effort d’être curieux et de mettre à jour votre site.

Pourquoi devrais je payer alors que d’autres sites me proposent la même chose gratuitement?

Pour n’en citez que quelques uns:

  • https://www.blogger.com
  • https://wordpress.com
  • www.google.com/sites/overview.html
  • jimdo.com

sont des services qui vous permettent de créer des sites internet gratuitement*.

* rien n’est gratuit dans la vie, dites vous bien qu’il y a toujours anguille sous roche.

Cependant dans tous les cas vous n’êtes pas propriétaire de la technologie, si vous êtes un peu curieux vous verrez également que dans certains cas vous n’êtes pas non plus propriétaire du nom de domaine. Le service ne vous appartenant pas du jour au lendemain l’entreprise peut mettre fin à l’offre. Bref bien qu’elles permettent de vous éduquer à moindre coût elles restent des solutions à ne pas utiliser dans un cadre professionnel.

Une fois la commande réglée vous aurez accès au back-office d’OVH d’où vous allez pouvoir créer votre site internet.

Les différents emails que vous allez recevoir par OVH

Ne soyez pas étonné si vous recevez toute une série d’emails venant d’OVH, cela est tout à fait normal car elle comprend de nombreux services.
Le premier relatif à l’hébergement vous indique que l’on est en train de mettre en place pour vous un espace d’hébergement sur l’un des serveurs d’OVH. Lisez bien cet email et gardez le précieusement car il vous indique vos login et mot de passe FTP qui vous permettent de vous connectez au serveur et donc d’y envoyer des fichiers.

Vous devriez également avoir reçu un message avec votre facture.

Vous recevrez également un email vous informant du changement de DNS, en gros cela vous informe que votre nom de domaine sera bientôt accessible en ligne, vous verrez que vous accéderez alors à une page de type:

Screenshot 2015-09-23 at 10.16.44

lorsque vous vous rendez sur votre nom de domaine.

Une fois que vous avez l’ensemble de ces éléments, connectez vous à l’espace client d’OVH avec vos login et mot de passe: https://www.ovh.com/manager//web/login/

La nouvelle interface d’OVH

Screenshot 2015-09-23 at 10.19.57

Dans la colonne de gauche, vous verrez l’ensemble des noms de domaine que vous avez réservé, cliquez sur celui que vous avez acheté dans la partie base de données, puis cliquez sur module en 1 clic:

Screenshot 2015-09-23 at 10Vous devriez alors voir la page suivante, vous n’avez plus qu’à cliquer sur Ajouter un module en bas à droite de votre écran.

Screenshot 2015-09-23 at 10.28.02

Vous verrez qu’OVH vous propose l’installation de trois CMS:

  • Prestashop;
  • WordPress;
  • Joomla;

Pour faire simple il s’agit de trois CMS très populaires, Prestashop est principalement destiné pour des projets de taille moyenne dans le domaine de l’e-commerce, pour voir des exemples de sites réalisés sous Prestashop: https://www.prestashop.com/fr/showcase

WordPress est de loin le CMS le plus populaire de la planète, http://w3techs.com/technologies/overview/content_management/all. Il est adapté pour des projets de petites tailles, au grand maximum vous pourrez faire des petits sites e-commerce avec. Par exemple www.planetsushi.fr est fait en WordPress.

Joomla était le CMS le plus populaire avant l’arrivée de WordPress, concrètement il est tout comme WordPress adapté pour des petits sites.

Une fois cette étape validée on vous demandera de créer une base de données.

La création de la base de données

Cette étape peut vous apparaître comme étant la plus déroutante car vous arrivez à un stade où vous commencez à avoir un trop plein d’informations. Pour résumer, pour le moment vous avez:

  • un accès au back-office d’ovh avec login et mot de passe, cet accès vous permet de voir les noms de domaine que vous avez acheté, ce qui se passe sur le serveur d’ovh etc etc
  • un accès au FTP du serveur d’OVH avec login et mot de passe. Cet accès vous permet de déposer des fichiers sur le serveur d’OVH, ces fichiers sont à la fois des images, du texte, des scripts…

Mais pourquoi créer une base de données? Sans base de données votre site internet ne pourra stocker de données et donc ne pas être interactif: gestion des utilisateurs de votre site, gestion des commentaires, stockage des mots de passe, stockage des articles, des pages de votre site. Bref pour faire simple sans base de données on ne peut installer de CMS. Le CMS étant le logiciel qui vous permet de créer un site internet sans être développeur.

Pour ce faire cliquez sur le lien vous demandant de créer la base de données. Une fois cela fait vous recevrez un email de la part d’OVH récapitulant les informations d’accès à la base de données, gardez ces informations bien précieusement. Vous pouvez désormais choisir la base de données pour l’installation de WordPress.

Screenshot 2015-09-23 at 10

Ici tous les champs seront automatiquement rempli à l’exception du mot de passe que seul vous connaissez, si vous l’oubliez vous pouvez toujours en créer un nouveau via le back-office d’OVH.

La troisième étape consiste à créer les login et mot de passe pour se connecter à WordPress. Choisissez ici pour domaine le nom de domaine que vous avez acheté, la langue étant français puis cliquez sur validez. Une fois ces étapes validées votre WordPress sera en cours d’installation, la mise en place n’est pas instantanée, il vous faudra donc patienter, comptez une bonne dizaine de minutes:

Screenshot 2015-09-23 at 10.58.14

Une fois l’email reçu, cela signifie que WordPress vient d’être installé sur votre site internet. Ainsi, si vous vous rendez sur votre nom de domaine:

Screenshot 2015-09-23 at 11.09.03

Vous verrez que le logiciel a été installé. Pour vous connectez au logiciel WordPress et changer l’aspect de votre site internet (design, contenu etc) ajoutez simplement /wp-admin/ à votre nom de domaine et vous arriverez sur la page de connexion ou vous entrerez les login et mot de passe que vous avez reçu pour vous connectez à WordPress:

Screenshot 2015-09-23 at 11.11.53

Une fois ces login et mot de passe entrés votre aventure de WordPress démarre:

Screenshot 2015-09-23 at 11.12.21

WordPress est un CMS très intuitif et assez simple à prendre en main, si vous pensez qu’une formation est nécessaire vous pouvez suivre celle gratuite d’OpenClassroom: https://openclassrooms.com/courses/propulsez-votre-site-avec-wordpress

 

OpenCV: pourquoi c’est extraordinaire et pourquoi les profils en marketing digital doivent s’y intéresser

Beaucoup de profils en marketing digital font actuellement l’impasse sur les objets connectés. Par impasse, je veux dire qu’ils ne prennent pas le temps de s’y intéresser ou considèrent que c’est hors de leur domaine de compétence. Grave erreur, d’après moi, les objets connectés sont ce qu’ont été les sites internet à la fin des années 90 et au tout début des années 2000, une véritable révolution.
L’univers des objets connectés intègre naturellement tout les composants électroniques et ce y compris les caméras. C’est à dire que l’on peut facilement embarquer de la vidéo dans des objets extrêmement légers, les connecter (à internet entre autre) et ce à un coût extrêmement faible. Continue reading OpenCV: pourquoi c’est extraordinaire et pourquoi les profils en marketing digital doivent s’y intéresser

Raspberry Pi: configurer son clavier dans la bonne langue

Si comme moi vous n’avez pas fait attention au moment de l’installation de votre Raspberry Pi à la langue configurée pour votre clavier voici un petit tutoriel qui vous sauvera: http://www.soft-alternative.com/raspberry-pi-configurer-clavier-francais-raspbian.php. Il est fort possible par ailleurs que pour le réaliser vous ayez besoin de la touche “-“, pour ce faire naviguer dans les fichiers de votre ordinateur et faites un copier du caractère. Pour le coller dans le terminal il faut faire un shift+ctrl+v.

Raspberry Pi: Adapter la résolution de l’écran

Lorsque l’on démarre avec son Raspberry Pi vous verrez que comme tout ordinateur digne de son nom il va y avoir toute une série de paramétrage à effectuer. L’une d’entre elle est l’adaptation de l’écran. Dans mon cas de figure les fenêtres étaient beaucoup trop grandes comparées à la taille de mon écran. Naturellement mon premier réflexe a été d’utiliser l’interface graphique du système d’exploitation pour lui demander de l’adapter mais cela n’a pas été d’une grande aide. J’ai donc été sur Google afin de trouver une solution. Continue reading Raspberry Pi: Adapter la résolution de l’écran

Débuter avec le Raspberry Pi

Raspi-PGB001Première question: qu’est ce qu’un Rasberry Pi? Pour faire simple, il s’agit d’un ordinateur de la taille d’une carte bancaire à un prix défiant tout concurrence.
Son intérêt est qu’il permet de démocratiser l’utilisation de l’informatique mais également d’effectuer facilement de l’informatique embarquée. En résumé il va permettre d’effectuer des taches très complexes à moindre coût. A noter que par complexe, j’entends ici le fait que des actions que vous ne pensiez pas pouvoir réaliser dans un contexte marketing, car techniquement pas à votre portée vont pouvoir voir le jour. J’ai entendu parler du Raspberry Pi en juin 2015. A l’époque nous avions un étudiant en stage dans mon entreprise qui travaillait sur la partie administration et réseaux. Je lui ai demandé son aide pour la mise en place d’un système de caméras de vidéo surveillance  que j’avais déjà acheté pour mon domicile. Les caméras en question coûtaient assez chers et il m’a rapidement dit qu’on pourrait mettre en place un système encore plus performant et surtout bien plus sécurisé et contrôlé par l’intermédiaire de Raspberry Pi. Je ne me suis pas directement penché sur la question au moment de la problématique car pour moi Raspberry Pi signifiait avant tout “gadget de geek incompréhensible et lignes de commande Linux”, j’avais tort. Quelques mois plus tard, je me lançais dans l’aventure et découvrais que cet ordinateur va considérablement changer la manière dont on peut faire du marketing digital.

Raspberry Pi: par où commencer?

Il existe mille et une ressources sur internet à son sujet. Dans mon cas de figure, pour démarrer mon éducation je me suis orienté vers le Raspberry Pi pour les nuls (en anglais) que j’ai acheté sur Amazon . A noter que je l’ai acheté en version Kindle, ce que je vous recommande, pour une raison de prix premièrement mais aussi car si le livre ne vous convient pas vous pouvez facilement le rendre et vous faire rembourser, enfin cela vous permet d’en disposer dans un délai de quelques secondes. Dans tous les cas j’ai été assez déçu du contenu de l’ouvrage car il tourne avant tout autour de Linux. Ainsi si vous êtes déjà un utilisateur mature de Linux (Ubuntu par exemple) un simple tuto pour l’installation du Raspberry Pi vous suffira amplement. Comment s’éduquer facilement sur Linux? Ce ne sont pas les informations qui manquent sur internet. Quand j’ai débuté j’ai imprimé la documentation officielle du site de Linux Ubuntu mais au tiers de celle-ci je n’arrivais plus à avancer. Ainsi je me suis rapproché d’associations physiques d’utilisateurs, à l’époque c’était à Lyon mais il en existe dans toute la France, dont Angers apparemment: https://aful.org/gul/liste  ces groupes vous permettent de rencontrer des personnes qui vont facilement et simplement vous expliquer les concepts de Linux et ainsi vous débloquer. Linux ne s’apprend pas en un jour, mais en l’utilisant au quotidien vous ferez qu’il deviendra votre système d’exploitation favori. Je l’utilise depuis 2007.

Raspberry Pi: où l’acheter?

En lisant le livre Raspberry Pi pour les nuls, il y est clairement indiqué qu’il faut l’acheter sur le site officiel: http://swag.raspberrypi.org/.

Etant un fan d’Amazon je n’ai pas écouté, résultat je l’ai acheté au prix de 44€. contre 30£ sur le site officiel. L’avantage est naturellement que j’ai eu le produit rapidement, l’inconvénient est une perte sèche de 10€. Par ailleurs j’avais fait le choix de prendre un capteur wifi en plus auprès d’un marchand qui lui aussi se prenait une marge… bref ne faites pas la même erreur que moi et achetez bien directement sur le site officiel.

A noter que lorsque j’ai reçu le produit j’ai finalement réalisé qu’il allait me falloir également un boitier (vous pouvez faire sans mais si vous transportez votre Raspberry Pi un peu partout, notamment une trousse ou un sac à dos je vous conseille de le protéger), une carte SD spéciale Raspberry Pi (vous pouvez utiliser une carte SD classique mais l’installation du système d’exploitation peut être hasardeuse pour des néophytes, prenez donc déjà une carte toute faite).

Le seul inconvénient que je trouve du site officiel, à noter que pour l’achat du boitier et de la carte SD les frais de livraison sont extrêmement bas alors que tout part de la Grande-Bretagne, c’est que l’expédition prend entre 10 et 15 jours.

Voilà vous savez désormais ce qu’est un Raspberry Pi, quelles sont les premières pistes pour vous éduquer et où l’acheter. J’écrirais prochainement d’autres billets afin de compléter celui-ci.