La pomme de terre : une histoire riche en rebondissements

Photo en noir et blanc représentant deux paysans recoltant des pommes de terre dans un champ.

Avant de devenir l’aliment connu de tous, la pomme de terre a vécue de nombreux rebondissements

De sa naissance à nos jours, voici les étapes et anecdotes marquantes qui ont rythmées son histoire.

Sa vie d’aliment hors du commun a commencé il y a environ 8000 ans sur les hauts plateaux de la Cordillère des Andes, où elle se trouvait à l’état sauvage.

Puis, les incas lui donnent le doux nom de “Papas”, et la cultive dès le XIIIème siècle.

La pomme de terre commence son voyage en traversant l’Atlantique vers 1470 avec l’aide des conquistadores espagnols de retour des Amériques, qui l’appelle à ce moment “Patata”. Puis elle se diffuse timidement vers l’Italie où elle prend le nom de “Taratouffli” qui signifie “petite truffe”. Son chemin se poursuit vers le sud de le France et l’Allemagne. C’est en Ardèche que la plante produisant les tubercules de pommes de terre, aujourd’hui encore appelés “Truffoles” aurait été cultivée pour la première fois en Europe, vers 1540.

Elle poursuit son voyage par une seconde apparition en Europe par l’Angleterre au cours du XVIème siècle grâce à l’aventurier Raleigh. C’est de ce lieu qu’elle partira coloniser l’Amérique du Nord. Elle est introduite en France dès le début du XVIème siècle par Olivier de Serres, sous le nom de “Cartoufle“.

Cependant, cette pomme de terre fut longtemps refuse en France concidérée suelement comme un aliment à destinée animale.

ce n’est qu’au XVIIIème siècle, grâce à l’ingéniosité et la ténacité d’Antoine-Augustin Parmentier, qui exercait la profession de pharmacien aux armées, que ses qualités sont reconnues. Il recommande en effet, par l’analyse de ses vertus nutritives, son utilisation lors des famines qui étaient encore présentes en France à cette époque.

Il fait planter des champs de pommes de terre aux alentours de Paris en obtenant du Roi qu’ils soient gardés le jour. La nuit les habitants viennent alors dérober les pommes de terres concidérés comme de précieux tubercules et assurent ainsi sa renommée.

Sa progression ne fit que d’augmenter au fil des siècles pour devenir un aliment que nous connaissons tous de nos jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.