Les autres fêtes hindoues

Dans la culture hindoue, les fêtes sont particulièrement présentes et recouvrent toutes une signification particulière et un lien intrinsèque avec les dieux du panthéon hindouiste.

La fête de Divalî est le pendant de Holî. Après avoir exprimé leur joie du printemps, les hindous se retrouve avant l’hiver pour célébrer la lumière. A cette occasion, tous allument des bougies, dansent, préparent des décorations, chantent, célèbrent les dieux, préparent des friandises, s’échangent des cadeaux et tirent des feux d’artifice.

Offrandes sur une table et tableau de Ganesh

Offrandes à Ganesh – Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Divali_table.jpg

Au mois d’Août, ils célèbrent la naissance de Krishna, autrement appelée Janmâshtami. Pour cela, chaque famille place une poupée représentant la déesse bébé dans une crèche. Pendant une grande partie de la nuit, ils veillent, récitent des chants et observent le jeûne.

Statue de Krishna

Krishna – Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:
Krishna_Janmashtami.jpg

Une des fêtes les plus connues en Occident est bien évidemment la fête de la Kumbhamelâ durant laquelle des millions de pèlerins viennent se baigner dans les eaux du Gange pour préparer la terre et purifier leurs âmes.