L’histoire de la fête de la couleur

Dans la mythologie hindoue, Hiranyakashipu, un roi fier et arrogant haïssait tous ceux qui se trouvaient autour de lui.

Particulièrement amer, il souhaitait se débarrasser de son fils, Pralhad, car celui-ci portait une admiration sans borne au dieu Vishnu.

Il tenta un grand nombre de fois de le tuer mais il ne parvint jamais à ses fins.

Ainsi, le roi décida de demander l’aide de sa sœur, Holîka, dotée d’un pouvoir secret, celui de ne pas craindre le feu.

Il défia alors son fils de s’allonger avec sa tante dans les flammes. Ce dernier accepta et en ressorti contre toute attente, indemne, alors que sa tante mourût.

Pour le punir, Vishnu tua Hiranyakashipu.

Dès lors, Holî devint la fête de la crémation de Holîka, symbole de la victoire du bien sur le mal.

Vishnu tuant Hiranyakashipu

Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:
Lightmatter_vishnu1.jpg