Les pigments

Pour la fête de la couleur, de nombreux pigments sont utilisés.

Pour bien vous amuser, il vous faut :

– du pigment bleu indigo provenant de l’indigotier

– du pigment bleu pastel provenant de la guède

– du pigment rouge provenant du Palash, un arbre aux fleurs rouges

– des plantes séchées ou des minéraux permettant de réaliser un grand nombre de pigments variés

Voila les outils pour bien vous amuser !

La prochaine fête de la couleur

La fête de la couleur de 2013 étant passée, nous vous attendrons à la prochaine !

Celle-ci se déroulera le 17 mars 2014 dans toute l’Inde et les pays avoisinants.

Si vous vous sentez le coeur à la fête, n’hésitez surtout pas à venir accompagnés de vos amis et de vos pigments !

La symbolique du rassemblement

La Holi est avant tout le rassemblement pour fêter l’équinoxe de printemps.

Mais sous les incroyables couleurs qui sont alors jetées dans toutes les villes et qui rend alors l’environnement magique, se cache une symbolique.

En effet d’après l’auteur Alain Daniélou, la fête de la couleur serait le « jour où toutes les castes se mêlent, où les inférieurs ont le droit d’insulter tous ceux devant qui ils ont dû s’incliner pendant toute l’année. »

Ainsi la fête de la couleur permet de remettre chaque catégorie sociale au même niveau, chacun se retrouve vêtu de la même façon et partageant alors le même moment de bonheur.

La fête de la couleur représente surtout la dernière occasion de s’amuser et de se réunir avant la dure période des plantations.

La fête de la couleur dans les autres pays

La fête de la couleur est un événement né de légende indou et est resté pendant longtemps cantonné dans ce pays, mais pour qui le jour sacré de la Holi n’était manqué pour rien au monde.

Cependant il faut savoir que depuis quelques année ce phénomène se propage comme une traîné de poudre…ou de pigments pour l’occasion.

Ainsi ce phénomène est-il retrouvé au Etats unis. Ainsi si l’ambiance Inde ne vous tente pas forcément, la ferveur des Etats unis vous attirera peut être davantage.

Laissez vous porter par cette incroyable expérience. Et pour vous donnez un petit aperçu : une petite vidéo.

Considérations pratiques

La fête de la couleur vous inspire ?

Dans ce cas il est de coutume de venir vêtue tout de blanc, afin de rendre les couleurs plus intenses.

Il est aussi fondamental de venir muni de ses propres pigments, afin de participer activement à l’explosion de couleurs.

Pour ce qui est de l’après fête, ne vous inquiétez pas, les pigments se lavent très facilement. Ainsi la machine à laver suffira pour les vêtements et le savon et l’eau pour votre frimousse.

Le déroulement de la fête de la couleur

La fête de la couleur, est une occasion de se réunir et c’est une fête particulièrement conviviale.

Les indiens ont pour coutume alors, la nuit du premier jour de fête, d’allumer d’un grand feu en souvenir de la crémation de Holika.

Une fois ce feu allumé, le deuxième jour la fête de la couleur prend toute sa signification.

Les indiens et toutes personnes de toutes autres origines participants, sont alors habillées en blanc pour l’occasion, des pigments plein les mains.

Chacun se jettent alors ces pigments, sur les autres, prononçant alors « Bura na mano, Holî hai » qui veut dire « ne soyer pas fâché, c’est la Holi ».

Il faut savoir qu’au delà du rite coloré, la Holi est aussi un fabuleux moment pour partager et se retrouver autour de spécialités culinaires, préparées pour l’occasion.

Les autres fêtes hindoues

Dans la culture hindoue, les fêtes sont particulièrement présentes et recouvrent toutes une signification particulière et un lien intrinsèque avec les dieux du panthéon hindouiste.

La fête de Divalî est le pendant de Holî. Après avoir exprimé leur joie du printemps, les hindous se retrouve avant l’hiver pour célébrer la lumière. A cette occasion, tous allument des bougies, dansent, préparent des décorations, chantent, célèbrent les dieux, préparent des friandises, s’échangent des cadeaux et tirent des feux d’artifice.

Offrandes sur une table et tableau de Ganesh

Offrandes à Ganesh – Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Divali_table.jpg

Au mois d’Août, ils célèbrent la naissance de Krishna, autrement appelée Janmâshtami. Pour cela, chaque famille place une poupée représentant la déesse bébé dans une crèche. Pendant une grande partie de la nuit, ils veillent, récitent des chants et observent le jeûne.

Statue de Krishna

Krishna – Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:
Krishna_Janmashtami.jpg

Une des fêtes les plus connues en Occident est bien évidemment la fête de la Kumbhamelâ durant laquelle des millions de pèlerins viennent se baigner dans les eaux du Gange pour préparer la terre et purifier leurs âmes.

L’histoire de la fête de la couleur

Dans la mythologie hindoue, Hiranyakashipu, un roi fier et arrogant haïssait tous ceux qui se trouvaient autour de lui.

Particulièrement amer, il souhaitait se débarrasser de son fils, Pralhad, car celui-ci portait une admiration sans borne au dieu Vishnu.

Il tenta un grand nombre de fois de le tuer mais il ne parvint jamais à ses fins.

Ainsi, le roi décida de demander l’aide de sa sœur, Holîka, dotée d’un pouvoir secret, celui de ne pas craindre le feu.

Il défia alors son fils de s’allonger avec sa tante dans les flammes. Ce dernier accepta et en ressorti contre toute attente, indemne, alors que sa tante mourût.

Pour le punir, Vishnu tua Hiranyakashipu.

Dès lors, Holî devint la fête de la crémation de Holîka, symbole de la victoire du bien sur le mal.

Vishnu tuant Hiranyakashipu

Image sous licence Creative Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:
Lightmatter_vishnu1.jpg

Symbolique des couleurs

Ce qui caractérise le plus « Holi » est la profusion de couleurs qui se mélangent dans les rues, sur les vêtements et les corps des participants.

Mais, plus qu’une simple fête joyeuse, « Holi » est une invitation à l’émerveillement et une célébration du printemps, empreinte d’une foule de symboles.

Ces symboles se retrouvent à travers les couleurs utilisées qui dégagent toutes une signification particulière et positive.

Le vert symbolise la vitalité

Le bleu représente le calme et l’harmonie

L’orange signifie l’optimisme

Le jaune est la couleur de la foi

Le rouge est un symbole de pureté, de joie et d’amour