Sanction en cas de non-respect de la charte informatique

Nous allons ici parler du fait que des sanctions peuvent être prises par une entreprise en cas de non-respect de la charte informatique de la part d’un de ses employés.Ces sanctions peuvent aller jusqu’au licenciement.

En 2011, une secrétaire de direction a permis à son collègue d’utiliser son code d’accès et ainsi d’accéder au réseau Internet et de télécharger des données confidentielles. Ce qu’elle a fait contrevient largement la charte informatique mise en place par l’entreprise.
En effet, cette charte stipule que chaque employé ne doit jamais partager ses codes d’accès au réseau, fermer tous les documents créés ou ouverts quand ils quittent, même pour un court instant, leur poste de travail et d’éteindre leur ordinateur en fin de journée.
L’employée était pressée et a sous-estimé le pouvoir qu’elle donnait au cadre en lui laissant utiliser son ordinateur.
Celui-ci, en instance de départ de l’entreprise au moment des faits, en a profité pour détourner une partie de la clientèle de l’entreprise.
Elle s’est donc fait licenciée pour faute grave par son entreprise même en ayant fait appel à la Cour de cassation.

Si cette entreprise n’avait pas fait ratifié à l’ensemble de ses salariés la charte informatique, il n’y aurait pas pu avoir de sanction.

De nos jours, la charte informatique est un outil de plus en plus indispensable. Elle permet de fixer les règles de bonne utilisation des technologies informatiques et d’informer convenablement les salariés de ce qu’ils peuvent faire ou non.

Voici le lien de l’article :
file:///E:/L1%20MPCIE/S2/C2I/Exposé/Article%20blog/01info16112011.pdf

3 thoughts on “Sanction en cas de non-respect de la charte informatique

  1. Article bien détaillé et très intéressant qui permet de comprendre l’importance de la charte informatique d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.