Nicolas Touzaint – Le complet dans le sang

Difficile de parler de complet sans aborder l’incontournable français Nicolas Touzaint et sa famille et d’autant plus en Maine et Loire. En effet, l’athlète angevin de 35 ans toujours situé dans la région à Saint Clément de la Place et bien entouré. Son père Jean Yves a participé aux Jeux Olympique de 1976 en complet et est maintenant éleveurs et s’est tourné vers les épreuves vétéran en CSO malgré ses 68 ans. Son oncle, Thierry Touzaint est quant à lui, l’entraineur de Nicolas et le sélectionneur de l’équipe de France de complet depuis 1993. L’année de naissance en 1980 est gratifié par une médaille d’or aux Jeux Olympique par Jean Yve et Thierry Mais la relève des Touzaint est aussi assurée avec le jeune cousin Pierre de 21 ans qui tourne en complet international suivi par toute l’équipe du Pôle France Jeune dont il fait partit. Mais Nicolas n’est pas seulement connu que par son nom. Il a également brillé sur de nombreuses compétitions et rendez-vous incontournables. Il participe à ses premiers JO à 20 ans, à 24 ans, il remporte la médaille d’or olympique par équipe à Athènes. En 2002, il devient le plus jeune champion d’Europe de l’histoire du complet et renouvelle la performance à 27 ans. Depuis il continue de performer sur le plus haut niveau du complet et reste à ce jour le seule français à avoir remporté le 4* de Badminton. Ses deux chevaux de cœur resteront Galan DE SAUVAGERE avec qui il gagne son premier titre olympique et ses titres européens et Hidalgo DE L’ILE avec qui il remporte le mythique Badminton.

54eme_CHI_de_Genève_-_20141213_-_Indoor_Cross_Country_-_Nicolas_Touzaint_et_Lesbos_4

Actuellement dans ses écuries, Nicolas Touzaint possède un bon piquet de chevaux avec lesquels ils tournent sur les grands nationaux et les épreuves internationales. Parmi eux, Radijague JO/JEM, Crocket 30, Tzinga d’Auzay, Lesbos, Umperium de Richemont.

LESBOS, est un hongre bai de 17 ans. Ce selle français fils de Yarlands Summer Song et Tchernaia a beaucoup contribué aux succès de Nicolas. Notamment sur les cross indoor et les épreuves des grands nationaux où il joue très bien le jeu. Avec plus de 10 ans ensemble, ce couple se connait par cœur et fais rêver continue de faire rêver l’éternel fan club de l’angevin. Depuis le début de sa carrière, le duo classe de nombreux 3* comme à Saumur en 2013 où il prend la seconde place. Sa carrière en international prend fin en 2013 après les championnats d’Europe de Malmö où il termine onzième. Il consacre le reste de sa carrière aux épreuves nationales. En 2015, il termine quatrième de la pro élite de Tartas en avril, troisième du championnat de pro élite à Lamotte Beuvron en septembre. Sur les cross indoor Nicolas a trouvé le partenaire idéale. En effet il termine quatrième à Saumur en novembre 2015 et au cross indoor de Bordeaux en février 2016 il pique la seconde place.

CROCKET 30, est un hongre gris de 11 ans. Fils de Casini II et Pretty Woman, ce Holsteiner court actuellement les internationaux. Crocket prend dernièrement la dixième place lors du 3* de Boekelo. En septembre dernier le couple se classe deuxième de la pro élite de Lamotte lors du Grand National.

Radijague JO/JEM est un hongre bai foncé de 11 ans. Cet anglo-arabe de croisement fils de Jaguar Mail et Fadis Vergoignant est devenu malgré son jeune âge, l’espoir de Nicolas. En 2015, il prend la troisième place à Lamotte Beuvron, la onzième aux championnats d’Europe de Blair Castle, la troisième du grand national du Pin, la septième place du 3* de Saumur, etc… Si – et c’est le mieux qu’on lui souhaite – Nicolas est sélectionné pour les Jo, c’est ce cheval là qui prendra la route de Rio.

Bien plus qu’un simple athlète, Nicolas Touzaint est un véritable commercial. En effet, le village où il est installé, Saint-Clément-de-la-Place, a inauguré en 2007 un centre sportif au nom du champion. Nicolas Touzaint a aussi lancé sa ligne de vêtements et de matériel d’équitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.