Astier Nicolas – Le plus Frenchis des British

Aujourd’hui partons à la découverte du jeune Astier Nicolas. Ce cavalier français de seulement 27 ans est aujourd’hui, à la vingt-et-unième place du classement mondial. Après avoir grandi à Toulouse où il commence l’équitation dès le plus jeune âge, il déménage en 2011 – après être devenu senior – en Angleterre, à une heure de Londres. Il fait en 2012 un bref retour en Normandie où il obtient un titre de champion du monde des moins de 25 ans et la médaille de bronze au championnat de France. Ce jeune prodige commence les compétitions à 10 ans. De sa génération, il est le seul cavalier français à avoir participé, au sein de l’équipe de France, aux championnats d’Europe de Concours complet Poneys, Juniors et Jeunes Cavaliers pendant 6 années consécutives. On le retrouve récemment sur les plus grosses compétitions malgré son jeune âge, comme à Badminton, Burgley, Pau, Bramham, etc. Son dernier exploit : sa victoire dans le 4* des mythiques étoiles de Pau.

12695830_1155281514483161_263971530_n

A la tête d’une écurie de 14 chevaux, on le retrouve sur les concours internationaux avec Spes Addit’or, Quickly du Buguet, Molakai, Finley IV, Dirk Countrie et son fidèle Piaf de B’Neville.

SPE ADDTIT’OR alias Ronaldo est un hongre bai de 10 ans. Cet Anglo-Arabe fils de Yardland Summersong et Fée du Logis a débuté les concours avec son cavalier actuel Astier et n’a pas cessé depuis. Aujourd’hui malgré son jeune âge, il gagne ses qualifications pour courir les 4*. Parmi ses plus belles performances, le Mondial du Lion où il termine sixième du championnat des 7 ans en 2013. En septembre 2015 il se classe deuxième sur le 3* de Blenheim et neuvième du célèbre 3* de Boekelo.

QUICKLY DE BUGUET, la fidèle jument baie de 12 ans. Cette anglo-arabe de croisement fille de Zandor Z et Fourmis des Pins est actuellement un jeune espoir de l’écurie malgré la complexité dont elle fait preuve sur les plus grosses épreuves. En effet, elle sort éliminée des deux 4* qu’elle a couru, en 2013 à Burghley et en 2015 à Pau. Mais derrière ces déceptions, le couple effectue de très belles contre-performances comme à Blair Castle en 2014 où ils sortent triomphants dans le 3* ou encore à Burgham où ils se classent neuvième de l’épreuve 3*.

PIAFF DE B’NEVILLE, alias Ben est un selle français de 13 ans. Ce bel hongre bai fils de Cap de B’Neville et Homélie III est aujourd’hui l’incontournable partenaire d’Astier. Ce couple crée en 2009 ne cesse d’évoluer et de briller. En 2015, c’est la consécration pour ce duo. Ils courent, trois 3* où ils ne finissent pas plus loin que la neuvième place. En effet, ils prennent la huitième place à Belton, la seconde place derrière Mathieu Lemoine à Saumur et enfin la septième place à Barbury Castle. Enfin, la saison s’est terminée par la plus belle performance de leurs carrières puisque le duo remporte haut la main la plus grosse épreuve (4*) des étoiles de Pau en octobre. Ils avaient déjà concouru une telle épreuve à Badminton en 2013 où ils s’étaient classés neuvième.

Après ces nombreux classements cette saison, nous ne serons pas étonnés de retrouver ce français sur la Startlist de Rio cette année. Avec Ronaldo et Ben de qualifiés nous ne pouvons que, croire en un bel avenir. Laissons donc le sélectionneur faire son choix mais une chose est certaine : ces couples n’ont pas fini de nous faire rêver. Messieurs, que le spectacle continu !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.