Recherche

Directeur de TEMOS temps, mondes, sociétés

CNRS FRE 2015 Universités d’Angers, Bretagne Sud, Le Mans

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers

yves.denechere@univ-angers.fr

Coordinateur scientifique du programme pluridisciplinaire EnJeu[x] Enfance et Jeunesse http://enfance-jeunesse.fr/

LOGO-ENJEU(x)

Maison de la Recherche Germaine Tillion
5 bis, boulevard Lavoisier
49045 Angers Cedex 01
02-41-22-63-82

 

Yves Denéchère (photo CO Antonio Bozzardi)

Cursus

- 2005, Habilitation à Diriger les Recherches soutenue à l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle le 15 novembre 2005
Titre du dossier de HDR :
Hommes, femmes et enfants dans la politique étrangère de la France au XXe siècle, socio-histoire des relations internationales
Travail de recherche inédit (542 pages) :
Les femmes dans la politique européenne de la France depuis 1979

- 1998, Thèse de doctorat :
La politique espagnole de la France de 1931 à 1936 : une pratique française de rapports inégaux, soutenue à l’Université de Nantes

- 1993, Agrégation externe d’histoire

Axes de recherche

- Enfants et relations internationales contemporaines : adoption internationale, parrainages transnationaux

- Enjeux de l’enfance et de la jeunesse dans les fins de guerres et les fins d’empires (Deuxième Guerre mondiale, Indochine, Algérie, Vietnam)

- L’espace transnational de la cause des enfants au XXe siècle (acteurs, associations, enjeux)

- Histoire de l’humanitaire

- Aspects politiques et sociétaux de l’histoire de l’intégration européenne

- Femmes et politique en Europe.

- Histoire sociale transnationale et sociohistoire des relations internationales au XXe siècle

Parcours de recherche
Les années 1990 et début 2000 ont été consacrées aux relations franco-espagnoles autour de notre thèse de doctorat d’histoire des relations internationales : La politique espagnole de la France de 1931 à 1936 (publiée sous ce titre en 1999). Elle a trouvé son prolongement dans la publication de la biographie de Jean Herbette, journaliste et ambassadeur. D’autres thématiques proches ont été ensuite travaillées, les exilés et réfugiés espagnols en France notamment.
En 2002, un premier tournant thématique a été opéré vers la question de la place et du rôle des femmes dans les relations internationales contemporaines, au croisement de deux champs historiques intéressants qui se (re)connaissaient peu, celui des femmes et du genre et celui des relations diplomatiques et internationales. Lesfemmes diplomates constituaient un chantier de recherche à défricher qui s’est étendu ensuite à l’ensemble de la problématique femmes et relations internationales. Le constat de l’implication des femmes politiques françaises dans la construction européenne a conduit au travail de recherche inédit présenté pour l’obtention de l’HDR (publié en 2007 sous le titre Ces Françaises qui ont fait l’Europe). Ce travail a été prolongé sous différentes formes et l’histoire des femmes et du genre demeure un thème privilégié.
Un troisième axe de recherche s’est développé autour des enfants dans les relations internationales. Trop oubliés de l’historiographie des relations internationales, les enfants sont pourtant des protagonistes certes passifs mais importants. On pense immédiatement aux enfants victimes des guerres, des relations bilatérales conflictuelles entre pays opposés, des embargos commerciaux internationaux ou unilatéraux… Les années 2008-2011 ont été essentiellement consacrées à l’histoire de l’adoption internationale en France à partir d’un programme de recherche publié dans Vingtième Siècle. Revue d’Histoire.Plusieurs articles (notamment dans la Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine et dans Relations Internationales) portant sur des points spécifiques (diplomatie, acteurs associatifs transnationaux, effets des guerres, parcours exemplaires) ont exploré des voies de recherche. L’ouvrage paru en 2011 sous le titre Des enfants venus de loin. Histoire de l’adoption internationale en France constitue une première synthèse inédite sur ce phénomène de société récent.
Aujourd’hui, d’autres sujets liés aux enfants dans les relations internationales font l’objet d’articles et de communications dans des colloques (biopolitique, fraternité, relations interpersonnelles transnationales, parrainages d’enfants, enfants et jeunes dans l’Algérie en guerre, migration des Eurasiennes et Eurasiens à la fin de la guerre d’Indochine, etc.).
Yves Denéchère assure la coordination scientifique du programme EnJeu[x] qui vise à structurer la thématique scientifique de l’Enfance et de la Jeunesse (comprises comme la période d’âge 0-18 ans, avec des prolongements en fonction des processus étudiés). Financé par la région Pays-de-la-Loire et les Universités d’Angers, du Maine et de Nantes (2015-2019), le programme a pour objectif de développer la production de connaissances nouvelles sur le bien-être et la qualité de vie des enfants et des jeunes, thématique porteuse d’enjeux sociétaux forts pour l’avenir. S’inspirant des Child Studies ou Childhood Studies, l’ambition du consortium (une vingtaine de laboratoires en lettres, langues et sciences humaines et sociales, mais aussi en santé, nutrition, sciences de l’ingénieur…) est de se positionner à 5 ans comme un réseau de recherche reconnu au niveau européen sur les thématiques de l’enfance et de la jeunesse, en lien avec une offre de formation visible, structurée et répondant aux attentes des partenaires socio-économiques.