Types de volcans et d’éruptions

Différents types de volcans

Un volcan est un relief résultant de l’émission en surface de matériaux issus de l’intérieur de la Terre. Ces matériaux sont des laves et des gaz qui arrivent à la surface grâce à des fissures de l’écorce terrestre. Dans un édifice volcanique, le magma (roche en fusion) est stocké dans un réservoir, puis il monte à la surface par une cheminée.

Suivant la nature des laves émises, l’appareil volcanique prend des formes différentes. Lors de la formation (ou pendant les phases d’activité), on assiste à la formation d’un cône de scories accompagné de coulées de lave, ou encore d’un dôme accompagné de nuées ardentes.

Différents types d’éruption volcanique

Il existe deux grands types d’activité volcanique.

Les éruptions effusives

Les éruptions effusives sont des éruptions relativement calmes. Elles ne produisent pas d’explosion mais les coulées de lave sont très abondantes.

Le lave contient beaucoup de basalte (roche volcanique issue d’un magma refroidi rapidement au contact de l’eau ou de l’air) mais elle est pauvre en silice. Puisqu’elle ne contient pas beaucoup de silice, les laves libèrent très facilement leurs gaz volcaniques et elles sont très fluides.

On appelle les volcans qui ont des éruptions effusives des volcans rouges (Ex : Volcans d’Hawaii, le Piton de la Fournaise, l’Etna…).

Les éruptions explosives

Les éruptions explosives sont beaucoup plus spectaculaires. Elles sont très dangereuses, car elles sont imprévisibles. Ces éruptions ne forment pas de coulée de lave. Par contre, elles sont accompagnées de fortes explosions qui produisent une grande quantité de cendres. Ces cendres engendrent des nuées ardentes et des panaches volcaniques.

Les laves lors de ces éruptions contiennent beaucoup d’andésite (roche magmatique généralement de couleur grise) et de silice. Ces laves sont donc très visqueuses et elles ne libèrent pas leurs gaz volcaniques facilement.

On appelle les volcans qui ont des éruptions explosives des volcans gris (Ex : Le Pinatubo, le Krakatoa, le Mayon, le Merapi…).

Il existe de sous catégories de types d’éruption volcanique :

Une éruption sous-marine

Une éruption sous-marine est un type d’éruption volcanique caractérisé par l’émission d’une lave sous une masse d’eau comme un lac, une mer ou un océan. Au contact de l’eau, la lave se recouvre d’une fine couche de lave durcie qui se fracture sous la pression de la lave encore liquide, donnant alors naissance à des laves en coussin.

À l’inverse, au contact de la lave, l’eau se réchauffe et si la pression de l’eau est suffisamment faible, elle se transforme en vapeur d’eau qui peut remonter jusqu’à la surface en formant alors un panache volcanique formé essentiellement de vapeur d’eau.

La très grande majorité des volcans sur Terre et notamment les volcans rouges se trouvent dans le fond des océans, au niveau des dorsales océaniques.

L’accumulation successive des couches de lave provoque le rapprochement du sommet du volcan de la surface de l’eau et lorsque la pression de l’eau devient suffisamment faible, des éruptions phréatiques se mettent en place avec des épisodes explosifs.

Suite à de nombreuses éruptions sous-marines, la quantité de magma (refroidi au contact de l’eau) va former une île volcanique.

Les éruptions présentes sur ces îles sont appelées : éruptions surtseyennes.