Nous sommes la foule

Je suis intervenu ce jour ici, sur une commande qui m’a d’abord laissé sans voix : « Crowdsourcing et édition scientifique ». Wow.

Je connais évidemment le principe du crowdsourcing, mais je n’avais jamais vraiment réfléchi à ce que ça ouvrait comme perpectives dans le champ académique de l’édition scientifique d’un texte littéraire. Du coup, comme je ne sais pas dire non et que je n’avais pas de savoir à assener dans le genre top-down, j’ai fait simple, je n’ai que posé des questions, et voici mon support — mon idée, c’était que quand tu ne sais pas, il suffit d’entrer en Candide dans le propos.

Mais là n’est pas le sujet de ce billet. Le sujet de ce billet, c’est le projet global qui a été présenté l’après-midi, d’un travail de crowdsourcing autour d’un manuscrit de Benoîte Groult, Mon évasion.

Le contexte d’abord : une équipe Université d’Angers CERIES / Université Grenoble Alpes Litt&Arts, dont certains membres ont déjà travaillé sur la mise en ligne des manuscrits de Stendhal, bénéficie d’un développement lié à une thèse et ayant pris l’apparence d’une réalisation concrète sous la forme d’une plateforme dédiée au crowdsourcing, PHuN (petits veinards que nous sommes au Lab’UA, nous avions déjà eu l’occasion de voir l’outil en test dans le cadre d’un TD de transcription d’un livre d’artiste de Michel Butor organisé en nos locaux par la même équipe).

Par ailleurs, puisque les manuscrits de Benoîte Groult sont à l’Université d’Angers, la même équipe a numérisé le manuscrit de Mon évasion et le propose comme sujet de crowdsourcing. Dit autrement, vous pouvez dès maintenant participer à la transcription de ce manuscrit d’une figure importante du féminisme, le tout sur une plateforme pour le moins intéressante, entre autres parce que les codes sources de l’outil devraient à terme passer en Open Source — personne ne niera l’intérêt de disposer d’un tel outil.

Voilà. Mon propos ici est donc simple : venez, venez crowdsourcer autour de Benoîte Groult, pour faire avancer le boulot d’une part, et pour permettre d’améliorer l’outil, d’autre part (plus il y aura d’usages et de retours de la plateforme, meilleure elle sera à la fin). Et si vous êtes une feignasse, au moins relayez l’info. Nous sommes la foule.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>