Les bibliothécaires peuvent-ils alimenter Wikipédia ?

(up du 2 mai, 14h06 : attention, ma question est bien de savoir si des fiches de postes comportent explicitement la mention « Alimentation de Wikipédia » ou quelque chose comme ça ; même question sur SRV + Wikipédia ensuite - voir ceci dans les commentaires. Je ne demande pas si des bibs forment à l’encyclopédie ou organisent des ateliers sur Wikipédia, je sais bien que oui.)

Récemment, dans le cadre du Lab’UA, nous avons monté une séquence pédagogique autour de Wikipédia (c’est l’une des missions du Lab’UA, monter et tester des dispositifs d’enseignements réutilisables ensuite par les enseignants de l’UA)

Le dispositif ayant bien fonctionné, contact a été pris depuis avec les collègues en charge des dispositifs de formation initiale et continue de notre maison mère (que je salue – les collègues et la maison-mère), pour leur proposer de mettre en place quelque chose de cet ordre auprès des jeunes (ou pas) padawans découvrant le métier, ou des moins jeunes (ou pas) bénéficiant d’une remise à jour de leurs compétences.

Bien entendu, l’insertion d’un tel dispositif dans des formations déjà lancées ne se fait pas comme cela, et l’idée est donc encore à traiter/intégrer éventuellement dans les formations côté Enssib.

Un échange avec la collègue en charge de la formation continue m’a toutefois interpellé, lorsque ladite collègue m’a indiqué fort à propos que les attentes côté formation continue et, plus précisément, hiérarchie des formés (entendre, validateurs des demandes de stages côté établissement), étaient plutôt sur des modules (je la cite avec son accord) :

« à visée d’adaptation au poste de travail ou de développement des compétences dans un cadre professionnel (…) la formation doit avoir une application immédiate et directe dans un cadre professionnel. »

On voit le point qui me pose question. C’est celui de savoir si la production de savoirs et plus spécifiquement ici, le travail dans Wikipédia, peut être une priorité professionnelle dans les bibliothèques ou, formulé autrement, s’il est envisageable d’avoir, dans les équipes et les fiches de poste, des ressources humaines dédiées officiellement, peu ou prou, à l’alimentation (et à la maintenance) de Wikipédia.

On se doute que je vais répondre « Oui », pour plusieurs raisons :

  • Wikipédia étant largement utilisé par nos publics (et nous), il ne me semble pas absurde que nous « renvoyions » l’ascenseur vers l’encyclopédie en participant à sa qualité générale ;
  • la logique des Communs dont Wikipédia est une manifestation devrait nous parler intimement en tant que professionnels et nous amener à des actions concrètes ;
  • lorsque l’on parle d’approche encyclopédique et de neutralité, on parle en même temps de Wikipédia ET des bibliothèques : cette proximité d’approche devrait/pourrait conduire à une convergence de fait ;
  • au-delà des logiques d’entrepôt qui sont toujours les nôtres et qui à l’évidence sont destinées à muter (je pense disparaître), la médiation vers les savoirs et, par « percolation », la production de savoirs, est manifestement un champ dont nous devons/pouvons nous saisir ;
  • enfin, s’il y a bien une catégorie professionnelle qui, me semble-t-il, est armée intellectuellement et culturellement, mais aussi concrètement (nous avons le cul assis sur des monceaux de documentation qui ne demandent qu’à servir à soutenir une démarche encyclopédique) et du point rédactionnel (nous savons toutes et tous écrire) pour être une profession de Wikipédien/nes c’est les bibliothécaires, non ?

Quoi qu’il en soit, je suis curieux de savoir si, dans vos boutiques, des personnels sont chargés via leur fiche de poste d’alimenter et maintenir Wikipédia. Les commentaires sont ouverts pour vos témoignages.

25 thoughts on “Les bibliothécaires peuvent-ils alimenter Wikipédia ?

  1. La bibliothèque de l’INSA Rennes et le CFCB Bretagne Pays de la Loire ont invité les collègues rennais à participer à l’initiative #1Lib1ref du 15 au 22 janvier au cours d’un atelier. Il me semble que cette thématique est encore très nouvelle dans les SCD. Je serais également curieux de savoir si des bibliothécaires ont cette tâche dans leur fiche de poste.

  2. À Dauphine, nous avons organisé un atelier à destination du personnel dans le cadre de 1lib1ref il y a quelques mois. Il s’agissait de former les personnels de la bibliothèque aux bases de la contribution sur l’encyclopédie en ligne, notamment afin qu’ils puissent y ajouter des références dans les domaines de spécialité de la bibliothèque (économie et gestion). Il n’est toutefois pas envisagé d’intégrer la contribution à Wikipédia aux fiches de postes.
    Il serait intéressant d’engager des partenariats entre Wikipédia et les services de référence virtuels : les questions posées par les usagers de ces services n’ont généralement pas de réponse sur Wikipédia (sinon ils ne poseraient pas la question). Du Guichet du savoir à Rue des facs en passant par Sindbad, Ubib ou Bibliosésame, la qualité des réponses est souvent élevée et pourrait enrichir considérablement les domaines lacunaires de l’encyclopédie collaborative.

  3. On voit aux pages wikipedia:GLAM/ en revanche que certaines bibliothèques américaines ont déjà lancé des chantiers de rédaction / sourçage d’articles sur leurs fonds particuliers ou certaines thématiques très enseignées dans l’université. Cf. Le Jazz à l’Université Rutgers en 2014-2015 : https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:GLAM/Rutgers.

    Pour la formation continue des personnels, la mise en place d’ateliers avec l’association qui regroupe les wikipédiens locaux est souvent possible et soit ne coûte rien, soit à un coût modique si le wikipédien qui le présente est également animateur multimédia à son compte.

    Il y a également le wikimooc sur FUN qui sera sans doute de nouveau ouvert en 2017 et dont l’exercice-clé consiste en la rédaction d’un article selon les normes wikipédiennes. Je ne sais pas comment les collègues envisagent cela, mais pour moi il me semblerait normal que sur un tel sujet, l’agent puisse suivre tout ou partie de ce mooc sur son temps de travail s’il a un projet d’atelier.
    Enfin pour les collègues de l’Ouest, il y a le CFCB Bretagne Pays de la Loire qui cette année a prévu un cycle de formations sur wikipédia (utilisateur / contributeur / animateur d’atelier)

    • Merci de ces éléments qui confirment que les outils et dispositifs de formation ne manquent pas et ne coûtent pas grand chose sinon rien.
      C’est donc bien une question politique (la fiche de poste est une question politique) qui se pose.

  4. Pour le service de documentation de l’Université Bordeaux Montaigne, nous avons eu une approche pour l’instant progressive (prudente ?). La numérisation du patrimoine de l’université a suscité une campagne d’enrichissement de Wikipedia pour créer du lien entre certains articles et des documents mis à disposition en ligne. La prudence consiste à faire réaliser ce travail dans le cadre de stage même si au sein de l’équipe il arrive que des enrichissements ou des corrections soient effectuées à la lumière des documents que nous possédons cela reste embryonnaire. Il conviendrait de passer à une étape plus formalisée et plus intégrée au fonctionnement du service et de réfléchir sérieusement à cette question. Ce qui est certain c’est que les institutions culturelles ne doivent pas attendre quelque chose de la communauté des wikipediens dans une posture un peu hiératique mais en être en toute simplicité… si j’ose dire.

    • Oui, je pense que collectivement, par rapport aux évolutions-métier et habitudes, nous en sommes enfin arrivés au stade d’en être officiellement, en nous organisant pour.

  5. Pingback: Veille – 27.04.16 | Biblio Kams

  6. Dans le cadre de la bibliothèque numérique Manioc pilotée par l’Université des Antilles, plusieurs personnes contribuent à Wikipédia (500 contributions, 4 ans) principalement par l’enrichissement d’articles en relation avec la Caraïbe et l’Amazonie et autour de 4 axes : personnages, lieux, événements, sujets. Ces enrichissements s’articulent autour des collections de l’espace Caraïbe, des publications des chercheurs de notre université et des collections de la bibliothèques numériques Manioc (anciennes et contemporaines). La personne principalement en charge de la médiation a bien sûr l’enrichissement wikipédia sur sa fiche de poste.
    Le groupe de travail de la bibliothèque numérique propose 1 fois par an des ateliers pour les professionnels.

  7. Pingback: Atelier wikipedia | Pearltrees

  8. Bonjour, A la bibliothèque municipale de Toulouse nous avons mis en place des ateliers d’accompagnement à la publication sur Wikipédia que j’assure officiellement dans le cadre de notre offre de médiation culturelle. Ces ateliers sont initialement destinés au public externe mais plusieurs collègues ont également pu en bénéficier sur leur temps de travail.
    L’initiative est encore récente mais voici déjà un 1er bilan :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Bibliothèque_d%27étude_et_du_patrimoine_de_Toulouse

    • Bonjour Christelle. Merci du retour.
      Est-ce que cette implication de ta part comporte aussi une part « alimentation de WP » inscrite dans ta fiche de poste (parce que c’est ça la question que pose mon billet).

      • Oui je sais ma réponse est un peu hors sujet :-) Nous sommes plusieurs membres de la bibliothèque à enrichir les articles et biblio de Wikipédia en lien avec les fonds. C’est officiel mais cela reste des initiatives perso, non inscrites sur nos fiches de poste. Mais j’en rêve…

  9. Bonjour,

    Je pense en effet que cela pourrait être une bonne chose que les bibliothécaires puissent – de manière officielle – contribuer à Wikipédia, pour les différents arguments qui ont déjà été donné. J’attire juste votre attention sur une chose. Si l’une de vos tâches professionnelles est de contribuer à Wikipédia, cela signifie que vous êtes rémunérés pour vos contributions et que vous devez l’indiquer dans Wikipédia. Ceci a été mis en place dans un souci de transparence. L’idée est surtout de combattre ceux qui se serviraient de Wikipédia comme d’un outil de marketing. Il est évident que si une bibliothèque possède un fonds documentaire spécialisé, la contribution des bibliothécaires qui y ont accès est la bienvenue.

    • D’autant qu’on peut supposer plus de neutralité (en principe, ça fait partie de notre crédo) de la part de professionnels des bibs.
      Petite précision : je ne restreindrai pas notre possible contribution « officielle » à des fonds spécialisés.

  10. Pingback: Les bibliothécaires peuvent-ils alimente...

  11. Bonjour,
    Au SCD de Perpignan nous venons de nous engager en 2016 dans la promotion de Wikipédia.

    La première action a été d’organiser une journée « Contribuez à Wikipédia » le 16 mars dans le cadre du Mois de la contribution : conférences le matin avec Lionel Barbe, Fabricio Cardenas et Alex Hinojo ; ateliers à la bibliothèque universitaire l’après-midi (voir le programme complet ici : http://bu.univ-perp.fr/fr/menu/vos-services/animations-et-vie-culturelle/programmation-2015-2016/#wikipedia).
    La journée s’est conclue par un Edit-a-thon où les participants ont créé une page « Histoire de l’Université de Perpignan » en utilisant les matériaux sur place : livres récents mais aussi manuscrits originaux de professeurs du XVIIIe siècle et anciennes gravures conservées à la BU.
    La journée a été précédée d’une formation destinée aux bibliothécaires assurée par un important contributeur local, Fabricio Cardenas (lui-même bibliothécaire) qui a pris sur son temps pour animer une séance de 2 heures où les bibliothécaires présents ont pu créer un compte. Je sais que certains ont depuis contribué à titre personnel.

    En mars, un agent du SCD a suivi le MOOC « Apprenez à contribuer sur Wikipédia » et a rédigé un article qui met en avant un fonds d’archives conservé à la BU en voie de numérisation : http://bu.univ-perp.fr/fr/menu/actu-bu/la-bu-contribue-a-wikipedia-49436.kjsp?RH=1403598442795
    Nous commençons donc à communiquer sur la contribution des bibliothécaires mais nous en sommes au tout début : pas encore d’inscription dans une fiche de poste mais on y pense fortement.

    Des ateliers d’initiation vont être programmés à la BU et à l’Université pour la Fête de la Science en octobre.

  12. Bonjour,

    N’hésitez pas à contacter l’association Wikimédia France si vous souhaitez qu’une formation ait lieu dans une BU, médiathèque ou autre. Nous en organisons régulièrement toute l’année ! Nous formons également des étudiants de tous niveaux en lien avec un enseignant dans le cadre d’UE, séances pédagogiques, TD… Quelque fois les projets vont plus loin que la « simple » formation avec un temps dédié à la contribution et une évaluation.

  13. Pingback: Former de jeunes pros à l’alimentation de Wikipédia, un retour d’expérience #1 | RJ45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>