Des choses cachées depuis…

MàJ du 26 février 2016
Ouverture par l’ADBU d’une bourse à l’emploi :)

MàJ du 19 février — 08h28
Une autre piste est le service emplois de l’Enssib (signalé par je ne sais plus qui)
On modère les offres qui passent sur le Forum ADBU,
on les redirige toutes vers l’Enssib,
et voilà.

MàJ du 18 février — 09h40
Preuve du concept, ce ne serait pas si compliqué que ça à faire, ce que je dis…
Je continue ce soir.
(ce lien pointait vers une démo de site d’annonce maintenant supprimé puisque l’ADBU a ouvert une bourse à l’emploi — MàJ du 30 mai 2016)

MàJ du 17 fév 2016 — 20h15
Précision du directeur exécutif de l’ABDU — je ne vois pas ce que ça change mais bon, voilà, la précision est faite

 

(Copie du message posté sur le forum ADBU ce 17 février)

Je regarde peu les postes qui apparaissent sur Poppée, pour deux raisons : j’aime bien le projet Lab’UA sur lequel je suis depuis une année ; et surtout, je n’ai pas terminé d’explorer les secrets viticoles de l’Anjou. Je n’ai donc aucune envie de mutation, et je ne m’intéresse que peu au mercato quand il arrive. Persuadé de plus dans ma naïveté que tous les postes étaient publiés sur Poppée, je ne comprenais pas par ailleurs pourquoi je voyais passer sur le forum de l’ADBU des profils de poste. Jusqu’à hier soir.

Lors d’un échange sur les réseaux sociaux, j’ai en effet compris que certains des profils circulant sur ce forum accessible uniquement aux adhérents ADBU n’étaient pas publiés par ailleurs. Hum. Hum hum.

Il me semble assez évident que cette pratique pose un réel problème de rupture d’égalité des agents face à la connaissance qu’ils peuvent avoir de l’état du marché des postes vacants ou susceptibles de l’être. Les adhérents auront l’information ; les autres non. Et au-delà du problème éthique, il y a certainement un « souci » administratif : nous sommes là dans le contournement flagrant de la nécessité de publicité publique des postes vacants ou susceptibles de l’être.

C’est assez gênant, comme situation. Et plutôt injustifiable. Je propose donc à l’ADBU, dont je suis persuadé qu’elle n’a qu’à gagner de cette transparence, deux choses :

  • Qu’une règle claire soit édictée, indiquant que cette pratique de diffusion de profils de poste non publiés ailleurs en accès libre ne sera plus tolérée sur le forum fermé ;
  • Que les profils qui parviennent à l’ADBU soient par contre publiés dans un espace public dédié sur le site de l’association.

Pour ce qui me concerne, j’ai commencé à diffuser via mes comptes twitter et facebook les profils de poste diffusés sur le forum depuis le 15 février. Et évidemment, je n’ai pas l’intention de cesser.

PS : quand on y pense, nous sommes en l’espèce face à une situation où une information se trouve enfermée derrière une barrière payante. Cela nous vous rappelle rien ? C’est assez croquignolesque, non, sur le site d’une association de professionnels des bibliothèques ?

PS2 : les liens vers les fichiers diffusés le 16 février et ce 17 février / 17 février bis