Les principaux Kami japonais

Les principaux Kami (Marvel)

Les principaux Kami (Marvel)

Le Shinto est un ensemble de croyances et de pratiques qui vise à respecter et vénérer les Kami. Cela peut se traduire littéralement par « La voie des Kami ». Ce n’est pas une religion à part entière, mais son contenu rythme la vie des japonais par des fêtes et des rituels traditionnels (avoir la bonne chance, purifier les lieux, saluer le soleil,…). Les sources écrites de ce folklore japonais sont les textes fondateurs tels que Kojiki, Fudoki ou encore le Nihon Shoki. Le terme de « Kami » peut se traduire, ici, par « celui qui est placé en haut » ou « divin ». Plusieurs mythes racontent comment ces kami apparaissent et créent le monde.

La création du monde

Au tout début, il n’y a rien, si ce n’est une matière étrange, soit appelée du Vide, soit du Plein. Cette matière contient tout ce qui doit apparaître et est donc à l’origine de la vie. Au centre se trouve Ame-no-Minaka-Nushi, littéralement « Le Dieu de l’auguste milieu du ciel », qui est omnipotent puisqu’il est le temps, l’espace et la nature. C’est le premier kami. A savoir qu’il n’est cité qu’une seule fois dans les textes. Apparaissent alors deux autres kami : Taka-mi-musubi et Kami-musubi, qui représentent l’élan vital (naissance et croissance) et qui, fort de leur pouvoir, font frémir le Vide (ou le Plein). 10 nouveaux Kami apparaissent, 5 paires. Ils ne sont pas importants dans les récits, mais représentent le ciel, la terre ou la vie. Grâce à eux, le premier couple divin apparaît alors et lui est confié la tâche de faire naître la Terre. Ce sont Izanagi et Izanami.

Illustration représentant Izanagi (♂) et Izanami (♀)

Illustration représentant Izanagi (♂) et Izanami (♀)

Izanagi et Izanami

Tenkei o motte sōkai o saguru no zu par koyabashi Eitaku

Tenkei o motte sōkai o saguru no zu par Koyabashi Eitaku

Izanagi est un dieu créateur, tandis qu’Izanami est à la fois la déesse de la création et de la mort. Ne sachant que faire, les kami leurs confient une lance appelée Amenonuhoko, incrustée de joyaux. Alors Izanagi et Izanami se rendent sur le pont céleste flottant, à la limite entre le ciel et la terre (Ame no Ukihashi). Ils plongent alors la lance dans l’inconnu et finissent par créer l’eau salée. Ils remontent la lance et des gouttes glissent jusqu’à la pointe et tombent dans l’eau, ce qui a pour effet de créer la première île, Onogoro. Le couple divin décide de s’installer sur cette première terre et de forger un pilier céleste pour différencier le ciel et la terre. Ils font ensuite connaissance (ils n’en ont pas encore eu l’occasion). Ils découvrent alors qu’ils sont masculin et féminin et donc qu’ils peuvent procréer. Izanami met donc au monde plusieurs kami avant de partir pour le monde de Yomi, ou le monde des morts (voir article sur Izanagi et Izanami). Les divinités les plus connues naissent, en réalité, du contact de l’eau avec le visage d’Izanagi, à savoir Amaterasu-ô-mi-kami, Tsuki-Yomi-no-kami et Susano-wo-no-mikota.

Amaterasu

Amaterasu-ô-mi-kami (Amaterasu) naît de l’œil gauche d’Izanagi. Elle est la déesse du soleil, aussi appelée le « Grand Kami Impérial Illuminant le Ciel ». Izanagi lui ordonne de diriger le ciel, aussi reçoit-elle le titre de « Altesse de la Plaine des Hauts Cieux ». Il lui donne aussi son collier Yasakani no magatama (qui fait aujourd’hui partie du trésor impérial du Japon).

Amaterasu sortant de la caverne par Utagawa Kunisada

Amaterasu sortant de la caverne par Utagawa Kunisada

Illustration d'Amaterasu par Getsuart

Illustration d’Amaterasu par Getsuart

AMaterasu sous forme de louve dans Okami

Amaterasu sous forme de louve dans Okami

Tsuki-Yomi

Tsuki-Yomi-no-kami (Tsuki-Yomi ou Tsukuyomi) naît de l’oeil droit d’Izanagi. Il est le dieu de la lune et de la nuit. Lui et sa sœur vivent dans les cieux, appelés Takamagahara. Il reçoit de son père le Royaume de la Nuit.

Illustration de Tsuki-Yomi

Illustration de Tsuki-Yomi

Tsukuyomi dans Shin Megami Tensei

Tsukuyomi dans Shin Megami Tensei

Susanoo

Susano-wo-no-mikota (Susano-wo ou Susanoo) naît du nez d’Izanagi. Il est le dieu des tempêtes, aussi appelé « Son Atlesse Force et Fougue ». Son père lui ordonne de régner sur la mer (et donc la terre, puisque ce sont des îles). Il est considéré comme un kami guerrier et ayant un caractère mauvais. Pour plus d’informations sur ce dieu, rendez-vous sur l’article lui étant consacré :

Lien vers l’article sur Susanoo et sa descendance

Susanoo-no-mikoto et le Dragon d'Eau par Utagawa Kuniyoshi

Susanoo-no-mikoto et le Dragon d’Eau par Utagawa Kuniyoshi

Susanô dans Naruto Shippuden

Susanô dans Naruto Shippuden

Pour plus d’informations :

- La mythologie japonaise de Claude Helft et Contes et Légendes du Japon de Maurice Coyaud.

- L’anime Blue Seed de Yūzō Takada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>