Service de renseignement présentiel – Le grand flou

A la suite de la réorganisation du service public à la BU Belle-Beille (j’y reviendrai), je me suis mis en tête d’assurer à mes collègues une formation sur le service de renseignement présentiel.
Chemin et réflexion faisant, l’objectif initial – former aux outils – s’est transformé. Expliquer le fonctionnement des ressources électroniques, comme on le (comme je l’ai) fait souvent en BU, ne suffit pas: il m’a paru nécessaire de travailler en amont sur les missions et objectifs d’un tel service, à l’heure où les SRV (services de renseignement virtuels comme Ubib, Rue des facs ou les Guichets du savoir) occupent le devant de la scène.
Le résultat a donné un support ainsi que plusieurs discussions animées avec les collègues. L’essentiel résidant dans les secondes plus que dans le premier, j’en parlerai prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>