Pyramides aztèques de Téotihuacan

Teotihuacán est un mot Nahuatl, langue que parlaient les Aztèques, et que l’on peut traduire par : « Le cité où les hommes se transforment en Dieux ».

La légende raconte que c’est là que les Dieux se réunirent pour créer le Soleil et la Lune. Plus précisément, c’est le lieu les Dieux ont créé les hommes en mélangeant les os des anciens morts et le sang offert par les autres Dieux. De ce mélange sont sortis les premiers hommes du « Cinquième Soleil », le dernier cycle avant la fin définitive du monde. En remerciement pour tant de générosité, les hommes construisirent deux temples à la mesure de cette puissance divine. Il s’agit bien sûr d’un lieu sacré, une ville sacerdotale.

Selon les archéologues, ce lieu aurait été habité à partir de l’an 200 av. J-C., jusqu’à sa chute, environ mille ans plus tard. On pense qu’à son apogée, Teotihuacán comptait près de 200 000 habitants. Par ailleurs, les causes de la disparition de ce peuple reste encore inconnues.

D’un point de vue architectural, les pyramides de Teotihuacán sont très différentes de celles qui sont en Egypte. Celles de Teotihuacán ont des escaliers et elles sont divisées en plusieurs étages qui servaient comme temple et qui symbolisaient les différents mondes, inframondes et paradis par lesquels devait passer l’âme.

Selon certaines croyance Teotihuacán est considéré comme un centre énergétique. Lors des solstices, cette ancienne ville est envahie par des gens de tout âge, habillés en blanc, qui veulent recevoir de l’énergie. Ils disent que lors des solstices le niveau energétique de la ville augmentent spectaculairement.

http://www.europe1.fr/Politique/Une-pyramide-azteque-decouverte-en-plein-centre-de-Mexico-36071/

http://www.mexique-fr.com/tourisme/teotihuacan/