Le latin n’est pas fondamentalement méchant!

N‘ayez crainte, vous êtes ici entre de bonnes mains. Loin de nous l’idée de vous servir de l’érudition sur des tartines de déclinaisons, nous espérons davantage vous rabibochez avec le latin ou, pour les non initiés, vous donnez l’envie d’aller plus loin. Etudiants en seconde année de licence Lettres, nous avons appris combien le latin pouvait s’avérer utile. Et pourtant au début, vous pouvez vous en doutez, cela n’était pas gagné. Lorsque l’on arrive en première année de licence de Lettres on ne s’attend pas à avoir des heures de latin au programme, et lorsque l’on vous dit que cela sera bénéfique pour votre cursus, vous écarquillez les yeux, incrédules. Et puis finalement, et heureusement, arrive la prise de conscience. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous proposons, par le biais de ce blog, une petite initiation au latin.

Et oui! En fait, le latin ça n’est pas bien méchant. Déjà, parce que phonétiquement, ça sonne bien. Par exemple, si on vous dit ciui, tout de suite ça ne vous dit rien. Vous regardez cette accumulation de voyelles sans trop savoir comment la prononcer et vous n’avez franchement aucune idée de ce que cela peut signifier. Rassurez-vous: il suffit de prononcer toutes les lettres en latin et de se donner un petit accent hispanique en prononçant la lettre u « ou ». Vous voyez, on vous fait déjà voyager. Et enfin, cela vous donne ciui prononcé « kiwi » et qui veut dire le citoyen (ciuis, ciuis,m.). Mais, cela ne suffit pas pour apprendre le latin, alors filez vite dans notre rubrique langue pour vous familiariser avec la logique latine et n’hésitez pas à vous laisser un peu de répit en allant du côté de la civilisation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>