On ferme !

Le 4 décembre 2015, j’ai donc soutenu ma thèse à l’Université d’Angers. Tout s’est bien passé, merci. “Isaac Papin et moi” n’a donc plus lieu d’être, mais il reste en ligne, comme trace de cette période de ma vie de chercheur. Ceux qui souhaiteraient continuer à suivre mes recherches (en histoire moderne, mais aussi en histoire littéraire), peuvent désormais me retrouver ici.

Merci à tous d’avoir suivi Isaac Papin et moi, qui n’est donc plus le blog d’un doctorant en histoire moderne… !

PS : qui trouve un portrait d’Isaac Papin et arriverait sur ce blog est toujours prié de m’écrire, en me contactant via le lien ci-dessus. Merci d’avance !

The end…

La poussière s’est accumulée en ces pixels, comme les pages que j’achève sur ce cher Isaac. A peine 800…, lui-même en a écrit bien plus au cours de sa vie. Sur la grâce, pour Pajon, contre Jurieu, pour la tolérance, puis finalement contre. J’aurai vécu près de dix ans avec lui et, du reste, ce n’est pas en saisissant le point final de ma conclusion que nous nous quitterons. Il m’aura permis de rencontrer nombre de gens passionnants, certains sont devenus des amis : je les salue ici et les remercie tous pour leurs conseils et leur aide précieuse au fil de ces années !

Papin 792Sensation étrange que d’achever une thèse… une biographie en plus, c’est comme si Papin mourrait une deuxième fois ! En réalité, une thèse n’est jamais finie, il y aura toujours à reprendre, à corriger, à compléter… un chercheur chanceux ou plus perspicace que moi trouvera, demain ou dans dix ans, le manuscrit qui m’aura échappé. C’est le jeu de la recherche, toujours remettre l’ouvrage sur le métier. Certes, on en sait désormais plus sur Isaac Papin. Oui, c’est le cousin de Denis… non, ce n’est pas l’aïeul de Jean-Pierre !… Il était calviniste, tendance novateur, lecteur de Spinoza entre autres et défenseur de la tolérance. Il s’est converti et a rejeté ce qu’il avait tant chéri… toutefois, il avait un esprit indépendant à n’en pas douter puisque devenu catholique, il a suivi la voie du jansénisme, grâce à son ami Marin, lui aussi converti. On en sait donc plus, mais il me restera un regret, celui de n’avoir pas retrouvé le portrait d’Isaac. Quel visage derrière ce nom dont j’ignorai jusqu’à l’existence il y a une décennie ? Sans doute ne le saurons-nous jamais, mais mon Wanted ne s’arrête pas avec la fin de la thèse : quiconque pense trouver le portrait d’Isaac Papin est prié de m’écrire. A propos d’écrire, il me reste une conclusion à rédiger… et puis il faudra soutenir, à la fin de l’année… à suivre donc !

L’École de Saumur. Evolutions et réceptions (1620-1720) – GRHP, 21 mars 2015

L’École de Saumur évolutions et  réceptions (1620-1720)

L’ÉCOLE DE SAUMUR : ÉVOLUTIONS ET RÉCEPTIONS(1620-1720)

Journée à la mémoire de François Laplanche

 

 Institut Protestant de Théologie (Paris) – Samedi 21 mars 2015

Journée d’études du Groupe de Recherches en Histoire des Protestantismes

 9h45 – Accueil des participants

10h00 – Introduction     Albert Gootjes, Universiteit Utrecht

 Les saumurois radicaux

10h15 – Claude Pajon et le destin de l’aile radicale de Saumur : pajonisme et pajoniste(s) lors du synode d’Anjou  de 1677     Albert Gootjes, Universiteit Utrecht

 11h00 – Crise et renouveau de l’apologétique réformée : la « théodicée théosophique » d’Isaac Papin     Thomas Guillemin, Université d’Angers

 Adversaires et partisans : Saumur vu de l’extérieur

11h45 – Gisbertus Voetius et les théologiens de Saumur     Aza Goudriaan, Vrije Universiteit Amsterdam

14h00 – Jurieu, Pajon et Saumur : quelques précisions sur la seconde controverse pajoniste     Raffaella Leopardi, Université de Genève

14h45 – Louis Tronchin et Jean-Frédéric Ostervald : des relations de  maître à élève, de père à fils ou d’égal à égal ?     Olivier Fatio, Université de Genève

15h30 – Pause

15h45 – Saumur : une nouvelle orthodoxie ? L’exemple de Jean-Frédéric Ostervald     Pierre-Olivier Léchot, Institut protestant de théologie, Paris

16h30 – Conclusion

Rentrée littéraire…

BOISSON-PINTOMATHIEU - La conversion, textes et réalités. PURParution aux PUR des actes du colloque d’Angers consacré à la conversion, avec un article de votre serviteur  : “Du calvinisme au jansénisme. Des convertis du Grand Siècle”.

Sur le site de l’éditeur : la table des matières et l’introduction du volume.

Devoir de (fin de) vacances

Une lecture obligée pour les papinophiles : l’article de Maria Cristina Pitassi consacré aux discussions métaphysiques de Papin et Le Clerc dans leur correspondance des années 1684-1685 (paru en 1982 dans la Revue de théologie et de philosophie). Il est désormais accessible en ligne. Cliquez sur l’image pour accéder au texte intégral.

Pitassi - échos discussions métaphysiques Papin-Le Clerc

Isaac Papin dans Le Protestant de l’Ouest

Guillemin - Papin itinéraire d'un hétérodoxeParution de mon article biographique de deux pages sur Isaac Papin dans Le Protestant de l’Ouest de mai 2014. Un point d’interrogation s’est malencontreusement glissé dans le sous-titre de l’article, qui mettait ainsi en doute la conversion d’Isaac : je l’ai effacé sur l’image et un errata figurera dans le prochain numéro du magazine.

5 mai : conférence sur Denis Papin à Orléans

Conférence de votre serviteur le 5 mai prochain (18h30) au Museum des Sciences naturelles d’Orléans dans le cadre d’un cycle de conférences organisé par le CNAM de la Région Centre et consacré à la naissance de l’ingénieur. J’y parlerai du cousin d’Isaac : « Denis Papin : réseaux savants européens et spécialisation scientifique d’un huguenot du Grand Siècle »

Guillemin - Conférence CNAM Denis PapinGuillemin Conférence Papin Cnam 2

Happy birthday !

1657.03.27 - Isaac PapinIl  y a y 357 ans naissait Isaac Papin. Sans cela, on n’en serait pas là ! Son acte de baptême figure dans les registres de baptêmes de la communauté réformée de Blois, où il ne faut pas le confondre avec son grand-frère, déjà prénommé Isaac et vraisemblablement mort en bas-âge, puisqu’on ignore tout de lui. On notera que ce premier Isaac eut pour parrain Claude Pajon, qui fut le père spirituel du second Isaac (voir ici, et encore ).

1654.02.06 - IP Ier

(cliquez sur les images pour accéder aux registres sur les archives en ligne des Archives départementales du Loir-et-Cher – cote I8)