Le Parapluie

Définition: Un parapluie est un dispositif, portable et se repliant, permettant de se protéger de la pluie. On distingue aussi les parasols et les ombrelles qui sont construits sur le même principe, mais ne sont pas forcément étanches et ne protègent généralement que du soleil.

Pingouin le célèbre énnemi de Batman, souvent armé de son parapluie mitrailleur

Le parapluie Georges Brassens, Brassens auteur d’une chanson intitulée « Le parapluie »

Conception: Le dispositif varie en taille et en forme, mais sa conception est fondamentalement la même : baton (ou mât) central soutient des tiges articulées (les baleines) par l’intermédiaire d’un anneau coulissant (ou coulant). Lorsque l’anneau est en position basse, les baleines sont complètement aplaties le long du mât ; lorsque l’anneau est en position haute, les baleines sont déployées et leur tension tendent la toile en cercle autour du mât.

Le nombre de baleines varie de quatre (pour les parasols carrés utilisés sur les marchés de plein air) à huit ou dix en général pour les parapluies. Elles sont réparties à intervalles réguliers sur le pourtour du mât.

Sur les parapluies et les ombrelles, la tige centrale comporte une poignée à son extrémité inférieure, pour une meilleure prise en main.

Historique: Vers 1730, un artisan parisien a l’idée de fabriquer des ombrelles en toile cirée pour se protéger de la pluie, le parapluie est né. Mais il y en eut plus tôt puisque les Chinois l’ont inventé au ive siècle.

En 1852, Samuel Fox introduit le très novateur « U », conçu pour l’acier du parapluie squelette nervurées de façon à combiner légèreté, augmenter la force et améliorer ses côtes élasticité.

Le manche télescopique est quant à lui attribué à l’Allemand Hans Haupt en 1930 ; même si dès 1705 le Français Jean Marius avait inventé un système pliant le parapluie en trois afin de le ranger dans une poche.

On lui donne différentes dénominations dans l’argot, telles que Pépin, Pébroc ou Riflard, selon les régions de son utilisation.

Les différents types de parapluie: Il existe différents modèles et types de parapluie, plus ou moins adaptés aux attentes des usagers et aux circonstances de leur emploi.

Les antivents, particulièrement résistants aux intempéries, les parapluies a béquille offrant un appuie tel une canne, des plus ou moins long, à déploiement automatique ou manuel, possibilité également d’un manche télescopique permettant un transport simplifié, ou encore d’une bandoulière. De 8 à 10 le plus souvent, le nombre de baleines peut aller pour certains parapluies jusqu’à 16, ce qui offre une résistance plus importante. Pour finir certains sont personnalisés à des évènements, circonstances et activités particulières, telles que le golf ou les mariages.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>