Vesale et l’anatomie

Portrait de Vésale extrait de la Fabrica

Portrait de Vésale extrait de la Fabrica
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/André_Vésale#De_Corporis_Fabrica

 

André Vésale était un anatomiste du XVIème siècle, sans doute le plus grand de la Renaissance voire même de l’histoire de la médecine. Ses travaux font progresser les connaissances en anatomie et permettent également une évolution scientifique puisqu’ils marquent  une rupture avec le paradigme du Galénisme. La trace de son immense travail est conservée dans son oeuvre majeure: De Humanis Corporis Fabrica.

Il est le premier à faire de la dissection et de l’observation un moment indispensable à la constitution du savoir anatomique.  C’est sur cet outil qu’il se base pour apprendre l’anatomie à ses étudiants, réalisant entre autres six planches anatomiques publiées en 1538 sous le titre  Tabulae Anatomicae sex. Il actualise également le manuel anatomique de Galien  Institutiones Anatomicae, corrigeant les erreurs expliquées par le fait que les dissections dans l’antiquité n’étaient pratiquées que sur des singes magots.

On retrouve donc son immense travail dans De Humanis Corporis Fabrica,(dédiée à Charles Quint dont il deviendra médecin après la parution)  au sein de laquelle le corps est étudié comme un ensemble de systèmes ou organes , à travers des planches anatomiques extrêmement détaillées et complexes.Parmi les nombreuses descriptions qui y figurent, on peut citer l’os sphénoïde, le sternum, le sacrum, le vestibule de l’oreille, les valves des veines hépatiques, la veine azygos, le canal d’Arantius (entre la veine ombilicale du fœtus et la veine cave), la rate, le colon, le pylore, l’appendice caecal, le médiastin, les plèvres, les valves cardiaques, le diaphragme, les adducteurs, la cloison interventriculaire, etc… Il décrit également le mécanisme de la respiration mais se heurte à des difficultés notamment par rapport à la physiologie galéniste des Anciens ou encore à propos de la description de structures nerveuses comme les paires de nerfs crâniens

L’anatomie de Vésale est essentiellement descriptive, il faudra attendre les travaux de Malpighi pour voir apparaître l’anatomie tissulaire; ceux de Morgagni pour l’anatomie pathologique et ceux de Winslow et Douglas pour l’anatomie topographique, afin de permettre une application chirurgicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>