Featured

L’Hôpital Des Nounours est une des actions majeures de santé publique organisée par la cellule santé publique de l’ADEMA (Association Des Etudiants en Médecine d’Angers).

C’est une action pluridisciplinaire et globale visant les enfants de Grande Section et Cours Préparatoire, ayant pour but de dédramatiser l’effet blouse blanche, sensibiliser les enfants à des problèmes de santé publique et confronter les étudiants à un public inhabituel !

Hôpital des nounours en bref :

• Il s’agit de reconstituer un hôpital et d’inviter les enfants à venir y faire soigner leur nounours malade.
• Les étudiants en médecine et des filières médicales et paramédicales prennent le rôle des professionnels de santé.
• L’opération permet de sensibiliser chaque année environ 10 000 enfants de 5 à 7 ans et mobilise environ 3 000 étudiants bénévoles.

Les objectifs :

• Aux enfants : pour les aider à se familiariser avec le milieu médical et hospitalier, à dédramatiser le monde de l’hôpital et des « blouses blanches ».
• Aux enseignants : pour les soutenir dans actions de prévention et d’éducation à la santé, compléter les programmes pédagogiques scolaires relatifs à la découverte du corps, à la sensibilisation à l’hygiène et à la santé.
• Aux parents : pour favoriser le lien entre l’enfant, sa famille et tous ceux qui prennent soin de sa santé, faciliter le dialogue avec leur enfant sur les questions de santé.
• Aux étudiants : pour identifier les besoins des enfants confrontés à un contexte anxiogène et se familiariser à des pratiques adaptées pour les informer sur les soins et examens.

Le cocktail de clôture

Notre partenaire la BNP, nous accueille dans les locaux pour un cocktail de clôture.

Dans leur hall, nous installons une petite exposition photo. Une reproduction du bloc opératoire est également réalisé dans l’un des bureau.

La soirée commence par une présentation de l’événement par les étudiants accompagnés de la vidéo réaliser dans le cadre de l’HDN de 2014.

La soirée se poursuit avec de petites mises en bouche. Les différents acteurs, étudiants, partenaires, instituteurs … se lancent dans de longue discussion

Carnet de bord

 

J – 1 : installation de la salle

Partie de Tétris

p

La journée commence à 8h sous les rayons du soleil levant. Avant l’aide de Célia, nous chargeons le 4×4 jusque dans les moindres recoins. En 45 min nous remplissons la voiture à 2.

Direction la salle

Une fois arrivée avec l’aide de nouvelles recrues, nous vidons la voiture en un rien de temps en formant une chaine. Lorsque l’on voit le tas de cartons par terre, nous avons du mal à imaginer que tout cela est rentré dans la voiture.

Nous repartonsNous découvrons dans un même temps la salle. Elle nous paraît de bonne taille mais tellement vide ! avec seulement des tables et des chaises. Tout nous reste à faire.

Nous n’avions pas la place pour tout prendre. Avant de commencer toute installation, je repars avec Louise aux locaux de la CoMA prendre les quelques cartons qui restent.

Pendant ce temps, 2 autres personnes partent chercher la machine UV pour le stand hygiène des mains (machine qui à l’aide de produit hydro-alcoolique fluorescent met en évidence les zones mal nettoyés).

Et Linh reste à la salle faire un modèle pour les guirlandes en papier crépon et accueillir

les bénévoles qui pourraient arriver.

L’installation démarre !

A notre retour vers 10h30 11h, tout le monde est là avec en plus le VP des infirmiers, Mathias, qui s’est rajouté.

Deux groupes se forment : un s’occupe des guirlandes et l’autre à la disposition de la salle.

Le groupe des guirlandes papier crépon, après être allé chercher des ciseaux que la faculté de pharmacie juste à côté nous a gentiment prêté, envahisse des tables. Le découpe s’avère difficile dans le papier à moitié élastique (les nounours sont ainsi de taille différente à chaque fois ce qui nous fait bien rire).

Avec Mathias, nous cherchons la meilleure disposition possible : un vrai casse-tête !!  La salle est constituée d’une estrade : nous voulons l’utiliser mais comme faire pour qu’elle ne soit pas dangereuse !! Nous essayons de diverses dispositions. Les employés de la ville d’Angers passe et nous dise qu’ils pourront nous ramener des grillages photos : cela nous aidera beaucoup pour la suite. Nous avons l’impression de ne pas avancer !!!

Les 2 VP pharmas arrivent en fin de matinée pour installer leur stand : heureusement nous avons commencé par le parcours soin et nous savions où sera leur stand.

Pause !!!

Les guirlandes en papier crépon sont finies. Nous avons en tête en gros la disposition de la salle : les tables sont à peu près placées dans le parcours soin. Mais tout nous reste à faire !!!

Nous sommes déjà fatigués aux alentours de midi, nous avons besoin de nous redonner de l’énergie. Direction le subway.

Les pharmas décident de rester pour finir leurs stands.

Retour à la salle

Après un bon repas, nous revenons. Les pharmas ont quasiment finis leur stand (cela nous désespère, le reste n’est pas du tout finis !!).

On commence à recouvrir les tables. D’abord le parcours soin, ce qui me permet de placer les tables du parcours  obligatoire. Du renfort arrive pour nous prêter m

ain forte.

Les grillages photos arrivent.

Nous lançons le gonflage des ballons (qui nous ont été donnés par la BNP). Nous nous vidons les poumons. De l’autre côté, la décoration du bloc opératoire est lancé !

Une fois les guirlandes finis, nous débutons les nounours pack (sac remplis donné pour aux enfants). On a plus l’impression de mettre du bazar qu’autre chose ^^

Les sages-femmes arrivent vers 17- 18h (on perd un peu la notion du temps ^^). Elle nous aide à l’installation, pour l’instant leur stand est envie par les nounours pack.

On décore tous les stands avec les guirlandes, des peluches, des banderoles, de

s affiches … On accroche les dessins fait par les enfants lors des pré-HDNs. On avance petit à petit, et petit à petit la salle prend forme.

La fin de l’installation

Nous sommes tous fatigués, on commence à ne plus être très

 efficace et nous nous mettons à rire 

Photo de la salle

pour un rien. Les sages-femmes nous laissent. Nous

 terminons à 5. On finalise tout en espérant ne rien oublier (je note ce que je dois ramener le lende

L’installation de la salle se finis vers 22h30.main).

Après l’effort le réconfort !

Nous retournons en enfance ! On s’amuse avec un rien et nous rigolons à en pleurer. Nous sommes fiers de notre installation et espérons qu’elle plaira aux enfants !

Le départ

Nous partons à 23h. On attend demain avec impatience (et un peu de stresse en même temps).

Après une grosse journée, nous rêvons que d’une chose : notre lit qui nous attend bien au chaud.

MERCI à tous les bénévoles qui ont pris le temps de venir : sans eux rien n’aurait été possible !!!

J1 : l’HDN peut démarrer

la première journée : la découverte

La première matinée débute : nous sommes tous un peu stresser. Linh et moi n’ayant pas fait le projet l’année dernière (étant en concours), n’avons pas encore vraiment nos marques. Heureusement Lucile note VP santé publique nous est là et nous aide.

la semaine

Nous prenons nos marques. Chaque demi-journée est une nouvelle aventure! De nouveaux bénévoles, des élèves différents … Le sourire, la curiosité et l’imagination débordante des enfants sont les plus beaux cadeaux que nous pouvions recevoir!

une matinée un peu spéciale

photo avec les bénévoles et les enfants venant de chateau gontier (enfants ayant un handicap)

Nous avons la chance d’accueillir les enfants ayant des handicaps mentaux. En  petit comité nous instaurons une relation complice avec ces enfants, tous émerveillés.

Un grand merci à tous les bénévoles

Chaque demi-journée, une nouvelle équipe de bénévoles arrivent! Et à chaque fois avec le sourire, la motivation et la bonne humeur :D

Le rangement  

Nous avons accueillis tous les enfants près de 400!!! La fatigue se ressent chez les organisateurs que ce soit en médecin, pharma, sage-femme et infirmiers. Mais en même temps, la semaine est passée si vite! Nous avons du mal à réaliser que c’est fini.

Mais ce n’est pas fini!! Il faut ranger toute la salle. De 17h à plus de 23h pour les plus téméraire! La salle vide nous parait plus grande! Mine de rien nous avons pris nos marques dans cette salle. Tout défaire est comme un signe d’adieux.

J- 2 semaines: les pré-HDN

Les séances de pré-HDN ont débutés.

Le pré-HDN consiste en une visite des classes pendant environ 1h.

2 étudiantes dans une classe de Grande Section

Elle permet de présenter le projet aux enfants. En mettant la blouse devant eux et en leur expliquant que tous les nounoursologues en portent, les enfants ne seront pas effrayés le jour de l’événement face à l’ensemble des bénévoles qui seront en blouses. Nous leur présentons les différents matériaux médicales (stéthoscope, marteau réflexe, piqûre), qu’ils pourront rencontrer ainsi que les différents métiers retrouvés à l’hôpital (médecin, infirmier, chirurgien, sage-femme, pharmacien …).

Dans une deuxième temps nous demandons aux enfants de faire un dessin sur le thème de l’hôpital. Dessins qui seront affichés lors de l’événement dans la salle d’attente et rendus aux enfants par la suite.

 

 

Contact

mail: hdn.adema@gmail.com 

adresse:                                                 ADEMA faculté de médecine                                       2 rue haute de reculée                                         49100 ANGERS

Les masques

P1020253 (2)Les masques en forment de nounours seront découpés dans des assiettes en carton. L’enfant pourra faire preuve d’imagination en les colorier dans la salle d’attente de l’HDN.

Tous les bénévoles sortiront leurs ciseaux pour découper les 400 assiettes !!! Moment de convivialité qui permettra aux bénévoles des différentes filières de faire connaissance :D

Présentation

L’HDN 2015 se déroulera début avril dans la salle Daviers à ANGERS. Cette année, il accueillera près de 400 enfants!!  (Tous les créneaux sont déjà complets). Les enfants participant sont en grande section ou en classe préparatoire d’écoles publiques et privées.

L’équipe de bénévoles (étudiants de médecines, de pharmacie, d’infirmiers et de sages femmes) se donnent au maximum pour monter se projet à bien.