Généalogies utilitaires

La généalogie se pratique en premier lieu pour des raisons très pratiques, se marier, recenser ses possessions, hériter, ou encore faire valoir ses droits. C’est cette omniprésence de la généalogie dès l’époque médiévale et plus encore sous l’Ancien Régime qui explique la présence fréquente des documents à caractère généalogique dans les fonds d’archives aujourd’hui conservés.

Bien sûr les usages évoluent dans le temps et certains s’effacent peu à peu comme ceux découlant des nécessaires dispenses de consanguinité pour cause de mariage religieux, mais la dimension utilitaire de la généalogie perdure jusqu’à nos jours et la continuité d’un grand nombre de pratiques est frappante.

 Précédent / Suivant