Table-ronde « L’insertion des réfugiés par le cinéma, de l’utopie aux réalités » 27 janvier 2017

Ci-dessous un projet au sein de l’Université d’Angers auquel le collectif s’associe:

En quoi faire du cinéma participe à l’insertion sociale et professionnelle des publics fragilisés par la guerre et l’immigration ?

En lien avec la rétrospective « face aux pouvoirs » diffusée lors du festival Premiers Plans, cette table-ronde réfléchit au cinéma en tant qu’outil d’expression politique, de (re)construction identitaire et d’appropriation d’un nouvel espace pédagogique. Animée par des professionnels de la filière audiovisuelle en Pays de la Loire, elle inaugure un partenariat venant en appui à l’insertion des réfugiés par l’économie de la culture. En 2017, un atelier de réalisation documentaire, destiné aux réfugiés (dont ceux ayant le statut d’étudiant) et ouvert ponctuellement aux autres publics, sera proposé au cœur du quartier Belle-Beille.

Vendredi 27 janvier 2017 à 17h15
À l’Espace culturel de l’Université d’Angers, 4 allée François Mittérand, Angers

Intervenants

Siddiq Barmark, réalisateur afghan
Viviane Chaudon, Kaani Films
Jean-François Guillou et Aurélia Izarn-Berger, Angevine Production
Nicolas Contant, chef opérateur
Xavier Liébard, documentariste

Avec l’appui et l’intervention ponctuelle de

Mohamed Ibrahim, réfugié syrien et enseignant à l’Université d’Angers
Johan Neveu, réalisateur d’Angers à Alger, Singa France

Suivi d’une médiation gustative « thés inspirés du patrimoine d’Anjou. Laurent Maupoint de la société Lagosta.

Pénélope Lamoureux
singa.angers @ gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>