Un acteur épique

Chuck Norris, avant d’être la star de Walker Texas Ranger que l’on connait tous, a fait ses débuts dans le 7ème art.
Il fait sa première apparition au grand écran en 1969 dans « The Wrecking Crew », un film de Dean Martin, que l’on retrouve en français sous le nom de « Matt Helm règle ses comptes ». Mais il n’eut qu’un simple rôle de figurant dans ce film, encore loin d’être à l’apogée de sa gloire.
C’est une rencontre qu’il fera à une représentation d’Arts Martiaux à Long Beach qui sera déterminante pour le reste de sa carrière. Il eut en effet la chance de croiser le chemin de son futur co-acteur, mais néanmoins ennemi dans le film : le légendaire Bruce Lee. C’est dans « Return of the dragon », sorti en 1972, que les deux hommes vont se donner la réplique, essentiellement à base de coup de poings, mais qui marquera l’histoire des films de combats par la rudesse de l’affrontement qui opposera les deux hommes. Ce film ancrera notamment la notoriété de Norris en Asie.
A partir de cet instant Chuck enchainera les tournages pour apparaitre essentiellement dans des films à faire monter votre taux d’adrénaline.
Le cinéma deviendra ensuite une affaire de famille, Aaron, le petit frère de Chuck, s’illustrant par son talent de réalisateur de films.
Puis en 1993, après quelques années sans réel exploit cinématographique, arrivera enfin la célèbre série Walker Texas Ranger. Inutile de dire que cette série a eu un succès phénoménal, diffusée dans plus de 100 pays depuis près de 20 ans, elle a permis à Chuck de prendre place parmi les plus grands de son époque.
Après un semblant de retraite depuis 2005, ses fans ont eu le plaisir de le retrouver à l’écran en cette année 2012 dans « The Expandables 2″, et ceci à l’âge de 72ans!
On se demande ce qui pourra bien l’arrêter … la fin du monde annoncée par les Mayas peut-être? Réponse le 21 décembre prochain.

Guillaume Martin.

Chuck lors de sa cérémonie d’intronisation au Walk of Fame, Hollywood Bd, Los-Angeles.

Une enfance difficile

L’enfance du jeune Carlos n’a pas été épique comme le reste de sa carrière. Il n’était pas populaire, ni même fort, pas non plus apprécié des autres.
En effet, il décrit son enfance comme un mauvais souvenir, marquée par un cadre familial difficile avec un père alcoolique qu’il aimait fortement, amour malheureusement à sens unique. Celui-ci finit d’ailleurs par divorcer de sa mère lorsque Chuck aura 16 ans.

Pire que cela, son calvaire ne se limitait pas au cadre familial. Le milieu scolaire n’était pas non plus son lieu de prédilection. Cela peut surprendre mais Chuck était timide, il était tout sauf athlétique, et de plus avait de très mauvais résultats scolaires. Comme si cela ne suffisait pas il était régulièrement victime de nombreuses railleries de la part de ses camarades à cause de ses origines irlandaises et cherokees.

Certains auraient pu le qualifier d’enfant perdu, sans avenir, n’ayant pas la moindre ambition, et c’est d’ailleurs peut-être ce qui l’a conduit à entrer dans l’US AIR FORCE. Un appel à l’aide? Un cri de désespoir?
Mais il a su se relever de ce difficile départ dans la vie, cela l’a rendu plus fort, et qui sait, serait-il devenu un tel battant si tout lui avait souri depuis son plus jeune âge? Il y a fort à parier que non.

Guillaume Martin.

La naissance d’une Légende

Malgré ce que l’on peut parfois entendre, Carlos Ray Norris alias « Chuck » Norris, est un être humain comme vous et moi avant d’être une entité.
Issu d’un foyer modeste dans l’Oklahoma, il est bel et bien né de l’union d’une femme et d’un homme Humains, et non de l’usufruit d’une union divine et chaste.
Dès sa plus tendre enfant, le petit Carlos a montré un intérêt particulier pour les arts-martiaux. On peut alors se demander si l’âme d’un des ces ancêtres guerrier Cherokees n’a pas survécu en lui, et lui a conféré cette force d’esprit qui le caractérise si bien depuis toujours.
Il confirmera cette esprit guerrier en s’engageant dans l’US Air Force dès la fin de son lycée.

Sa passion forte, grandissante et inébranlable pour les arts martiaux l’amènera à décrocher une ceinture noire en taekwondo et à fonder l’UFAF (United fighting arts federation). Cet événement marquera un tournant décisif dans son ascension vers la gloire. Avide de progrès et entraîné dans un tourbillon de succès il fondera une école de karaté dans laquelle il rencontrera son rival de toujours, le grand, le fulgurant, l’impitoyable Bruce Lee.

Chuck Norris, champion d’arts martiaux