Proposition d’entrées et desserts

Les entrées et les desserts accompagnant le cassoulets se doivent d’être légers, le plat tenant déjà bien à l’estomac. De plus, de petites quantités seront recommandés pour ne pas envoyer le patté aux toilettes

Pour les entrées, il n’y en a pas cinquante : une salade est nécessaire. Une vinaigrette maison reste envisageable.
Voici quelques exemples de salades possibles :

  • Salade aux noix et aux pignons
  • Salades avec un chèvre chaud sur une petite tartine ( attention, garder quelque chose comme du pain de mie au grille pain et non une demie-baguette )

 

Pour le dessert, de même, une salade de fruit est préconisée, histoire de valider les cinq fruits et légumes par jour.
D’autres dessert également légers sont à prévoir comme des sorbets, ou une île flottant préparée avec amour.

Vous avez tous les atouts pour régaler vos invités ou votre famille, ou tout simplement vous même si vous n’avez plus de famille.

Vins accompagnant le cassoulet

Tout d’abord, il faut savoir que le vin blanc serait inadapté face au cassoulet, trop imposant qui ne serait pas compatible avec ce vin (d’ailleurs allant bien avec le poisson).
Le rosé de même serait inadapté.

Le rouge est donc le vin le plus apte à être bu en accompagnement avec un cassoulet maison.
Des vins relativement puissants et rustiques sont recommandés pour l’accompagnement, la tradition veut des vins robustes comme un Chaors ou un Première côtes de Blayes ou encore un Cote de bourg.

Un vin mal choisi se fera écrasé par le cassoulet, c’est pourquoi il est recommandé de prendre conseil auprès d’un vendeur spécialisé si l’on souhaite réaliser un bon accompagnement d’un cassoulet