Google, my business

keep-calm-and-exit-the-building-1

Nous entretenons les actualités de nos sites web. Leurs calendriers. Leurs pages “Informations pratiques”.

Parfois les actualités de l’université. Pour des bibliothèques de plus en plus nombreuses, les horaires via Affluences.

Un rapide tour d’horizon, sans prétention à l’exhaustivité, en ce lundi de Pâques, m’a montré qu’une des multiples portes d’entrée sur les informations pratiques des BU était souvent négligée [et que bien des BU - y compris celles de la BUA - étaient fermées ce jour là... voire ceux qui précédent - mais c'est une autre histoire... ].

D’où un court billet pour vous causer de Google My Business, le service qui va vous permettre de gérer ce que vos bibliothèques disent d’elles au premier regard : Continue reading

Chiche ! On joue ? Episode 3 : Un GIF (animé)

Rich Grundy Day 99 - 10th May,  CC BY-NC 2.0

Rich Grundy
Day 99 – 10th May, CC BY-NC 2.0

Lors de la phase de mise en route du projet, nous nous sommes dit qu’il serait dommage que cette expérience reste un one-shot, ne serait-ce qu’à cause du temps de travail que nous y engagions. Nous avons donc décidé d’en faire un dispositif d’accueil différent et innovant, à destination de publics ciblés : moniteurs étudiants, étudiants étrangers, nouveaux personnels, Campus Day… L’idée sera donc de proposer un événement récurrent, plusieurs fois par an, en lien si possible avec un projet d’équipe mené à l’UA, redéclinable avec des publics différents. La prochaine édition aura lieu pour nos collègues de la BU intéressés, dans quelques mois, afin qu’ils puissent mieux connaître le dispositif et ses enjeux, et puissent s’y impliquer s’ils le souhaitent. Continue reading

Chiche ! On joue ? Episode 2 : le montage du jeu

BU Angers - De Bibliotheca

BU Angers – De Bibliotheca

Suite à la proposition de lancer un escape game, et ayant recruté quelques collègues séduits par l’idée, se constitue en octobre 2015 une petite équipe de 5 personnes. Première étape : comprendre ce qu’est un escape game, et comment il fonctionne en pratique. Nous en testons un, lisons un peu sur le sujet, et nous voilà lancés sur la création du scénario. Continue reading

Chiche ! On joue ? Episode 1 : Un escape game ? Pour quoi faire ?

Pascal, [202/365] Escape to Narnia, CC0 1.0

Pascal, [202/365] Escape to Narnia, CC0 1.0

En 2015, nous nous étions rendues avec plusieurs formatrices de la BUA au colloque #ILIB15 : Former aux compétences informationnelles à l’heure du web 2.0 et des discovery tools, à Gembloux. Nous avions notamment rencontré l’équipe de la BUPMC, Myriam Gorsse et Gilles Morinière, qui y présentaient la Murder Party organisée à Jussieu afin de former aux compétences informationnelles.

De retour à Angers, l’idée me trottait dans la tête, d’autant plus que nous expérimentions déjà pas mal de choses autour de l’active learning. Alors chiche, si on organisait un jeu, nous aussi ? La proposition était loin d’être une boutade. Plusieurs collègues adhèrent à l’idée loufoque, et voilà le projet lancé, sur l’envie de proposer un événement surprenant et qui sorte de l’ordinaire. Voilà comment, en mars 2016, nous avons proposé à des étudiants, des enseignants et des personnels de l’UA de nous retrouver « au coucher du soleil » pour participer ensemble à un escape game grandeur nature au sein de la BUA.

Continue reading

Lancement d’Affluences

 

Affluences : stratégie de lancement1. Un enjeu de communication

On ne présente déjà plus Affluences articles dans Livres Hebdo ou le BBF, déploiement éclair à Paris en cercles concentriques autour de la pionnière BPI, adoptions depuis septembre 2015 en province à Clermont Ferrand, Toulouse, Rennes, etc.

L’application qui permet aux étudiants de savoir s’il y a du monde à la BU a tout pour plaire : facile à mettre en place sans aucun coût RH caché, orientée étudiants, plutôt mieux dessinée que l’ordinaire des services mobiles en BU. Bref à la fois utile et utilisable.

La seule question que doit se poser une bibliothèque qui met en place Affluences est de faire connaître ce service, de le rendre désirable. Continue reading

Agir pour communiquer

Au retour du beau Bibcamp Communication de l’ADBU du 1er février 2016, j’ai retrouvé dans mes fichiers, dans le train du retour, un diaporama de 2015 sur la stratégie de communication de la bibliothèque universitaire d’Angers.

Ce diaporama était à la base une adaptation de l’article “Agir pour communiquer : le cas de la BU d’Angers“, écrit en 2011 avec Olivier Tacheau pour l’utile Boîte à outils coordonnée par Jean-Marc Vidal. Faire connaître et valoriser sa bibliothèque : communiquer avec les publics, Presses de l’enssib, 2012, 979-10-91281-02-7.

Continue reading

On a osé : la fête dans la BU

De Dewey à Guetta, il n’y a qu’un pas

Comment en sommes-nous arrivés là ? A l’origine, l’enquête Libqual 2014, la volonté de mobiliser le plus largement possible la communauté des étudiants et seulement des étudiants, l’envie d’offrir des moments partagés plus que des objets : l’idée d’un lot collectif a donc émergé. Quoi de mieux qu’une soirée pour déclencher un effet de groupe ? Notre proposition a rencontré l’adhésion des étudiants qui, après un moment d’incrédulité, ont joué à plein le rôle de relais : présentation spontanée de l’enquête en amphi, diffusion du lien vers le questionnaire sur les pages Facebook des BDE et bouche à oreille.

Un petit bémol : pour attribuer le lot “fête dans la BU”, nous nous sommes basés sur la proportion de questionnaires valides rattachés à une année et une discipline. Nous avions donné comme consigne de remplir le questionnaire une seule fois, en indiquant une adresse mail institutionnelle, tout en sachant qu’il nous serait impossible de contrôler ce point.

Organisateur de soirée, un dur métier ?

Nous avions largement sous estimé le temps de travail à consacrer à cet événement, notamment sur tout le volet validation sécurité et politique.
Nous avons découvert les joies du “changement de destination” d’un bâtiment : les plans de l’espace, l’évacuation, le relais SSI sur le son et la lumière ainsi que tous les branchements des équipements électriques doivent être validés au préalable par une commission municipale de sécurité. Nous avons été un peu justes avec la date du 12 février choisie début janvier.
Sur le plan politique, l’adhésion pleine et entière de la direction de la BU est nécessaire mais n’est pas suffisante : une validation officielle de la présidence est indispensable, ainsi que celle de la direction générale des services. Un document officiel de cadrage a été présenté de vive voix au président de l’université, qui a posé deux conditions : pas d’alcool, et pas de publicité préalable.

Les bibliothécaires ne sont pas des organisateurs de soirée (ça se saurait). La corporation des étudiants en médecine d’Angers (COMA) l’est. C’est pourquoi la co-organisation de la soirée nous est rapidement apparue comme une évidence. Animés d’une envie commune de réussir la fête, nous avons pu collaborer en bonne intelligence, et malgré la réputation nocturne sulfureuse des étudiants en médecine, en pleine confiance mutuelle. Continue reading